Le coin relaxation, visualisation, méditation

Le pouvoir du toucher

Crédit photo : pinterest

Jusqu’à mes 28 ans, j’avais très peu de contacts avec les gens, je ne me serais pas vue venir me blottir dans les bras de mes parents par exemple. Pareil avec les ami(e)s. Un bisou sur la joue, c’était bien suffisant. Avec l’anorexie, les câlins étaient sans doute encore plus compliqués à accepter parce que je ne ressentais plus vraiment grand chose au contact de qui que se soit. Je me suis même demandée comment je me serais comportée avec mes nièces à ce moment là, si elles avaient été parmi nous, c’est dire. Et j’ai été hospitalisée à Marseille dans un établissement où il y avait un ergothérapeute qui se formait à la thérapie manuelle en parallèle. Un jour, il m’a bandé les yeux, je l’ai entendu bouger dans la salle et l’objectif était de le trouver, à l’aide du toucher justement. J’ai senti qu’il n’était pas loin et plus je m’approchais, moins ma main faisait l’effort de se tendre pour l’atteindre. J’ai tourné en rond un bon moment autour de lui, faisant semblant de ne pas le trouver, alors que je savais très bien où il se situait par rapport à moi. Il n’avait évidemment pas fait cet exercice pour rien, il savait bien avant que je lui dise que c’était quelque chose de compliqué pour moi. Le fait de mesurer à quel point j’étais fermée m’a fait fondre en larmes, alors que personne ne m’avait jamais vue pleurer non plus. Ses séances étaient toujours remplies d’émotions de toutes sortes, mais sans lui, je sais que je n’en serais pas là dans mon rapport à mon propre corps mais aussi vis à vis des autres.  

Et depuis quelques temps je pense sûrement davantage à lui. Parce qu’il m’a appris qu’en réalité j’avais besoin de ce contact avec les autres. Il était hors de questions qu’on me fasse un câlin et pire que je fasse la démarche pour en faire un. Comme beaucoup d’éléments qui me constituent maintenant grâce à cet ergothérapeute et à sa façon qu’il avait de me pousser parfois dans mes derniers retranchements pour me faire avancer, je ne les possédais pas il y a 13 ans. J’ai appris à savoir comment je fonctionnais grâce à son aide, ce que je désirais (ou pas), ce que j’aimais (ou pas), bref je me suis reconstruite à tous les niveaux, sauf que parfois on ne se rend pas forcément compte qu’on change.

En 2011-2012, j’ai découvert le reiki, on m’a donné des soins qui m’ont impressionnée par la valeur que pouvaient posséder des mains et l’énergie qui pouvait traverser entre deux êtres et au-delà d’eux. Je reviendrai sur mes expériences en reiki, que ce soit dans les soins reçus que ceux donnés, sinon mon post çi tiendra sur 4kms, déjà que je tente d’être concise alors qu’il y aurait tant à dire, pourtant. 

Depuis j’utilise l’auto traitement, mais je n’avais plus posé mes mains sur quelqu’un dans ce contexte, parce que j’expliquerai aussi pourquoi j’ai stoppé durant toutes ces années. J. m’a demandé un jour comment c’était, ce qu’on ressentait, pourquoi j’y tenais tant à cette pratique et si je continuais. A travers ses réponses, j’ai compris qu’il n’était pas réfractaire et je lui ai proposé d’essayer sur lui. Il a tout de suite accepté. Et apprécié. Et c’est comme si j’avais repris confiance en mes mains. Que ce soit pour le reiki ou pour apporter du réconfort, de l’apaisement, de la détente. Je peux passer de longs moments à lui toucher les cheveux, à lui masser le dos comme je le ferais à un enfant, quand il s’installe contre moi. Ce w-e, sa plus petite fille n’était pas très bien, un mal de tête sûrement liée à la chaleur. J’ai commencé à lui toucher les cheveux en réalisant qu’elle n’avait peut-être pas envie, du coup je lui ai demandé et elle m’a répondu que je pouvais continuer si ça ne me dérangeait pas. Je lui ai massé le dos pour lui apporter un peu de ma chaleur humaine, je la voyais fermer les yeux, elle a fini par s’endormir. C’est sans doute là que j’ai pris conscience encore davantage du pouvoir du toucher. Je regardais mes mains comme si ce n’était pas les miennes, parce que je suis aussi quelqu’un de pudique.

Le pouvoir d’apaiser, d’apporter une présence autre que la parole, montrer son empathie, son amour, consoler. Je me sens remplie d’énergie dans tous les cas. Mais ce w-e j’ai surtout qu’on ne réalisait pas le pouvoir que chacun(e) avait dans ses mains. J’était très douloureuse et je pense que J. a remarqué que je me mettais dans certaines positions quand la douleur m’empêche de me tenir assise. On était en train de regarder un film, il a posé sa main sur mon dos, la changeait parfois de place et j’ai ressenti une telle chaleur se diffuser le long de ma colonne vertébrale. Il y avait toute une énergie qui venait s’enrober autour de mes vieux os et de mes vertèbres à deux sous. J’ai fermé les yeux pour profiter de ce moment parce qu’il arrivait à m’apaiser sans vraiment mesurer l’importance de sa main poser à ces endroits douloureux de mon corps de merde. Il a été étonné quand il a su le bien que ça m’avait fait, lui qui se sent tellement impuissant quand il me voit souffrir encore plus que d’habitude. Je pense que lui-même a regardé sa main en la tournant dans tous les sens en se disant « j’ai pu procurer un tel réconfort avec ma main ?? » 

Mes mains (enfin ma main gauche surtout) aiment ressentir ce qu’elles apportent. Voir des sourires de bien-être, des soupirs d’apaisement, des yeux qui se ferment comme lorsqu’on est entre l’éveil et le sommeil, c’est ce que j’aime donner aux autres comme sensations. On sous-estime le pouvoir du toucher je pense. Ou alors on n’y croit pas, c’est bien possible. Ou tout comme moi il y a 13 ans, on m’aurait mis une main dans mon dos, je me serais sauvée en courant. Quand j’ai découvert ce qu’était recevoir un câlin, j’ai en tout cas mesuré à quel point ça m’avait manqué de ne pas avoir de bras qui se referment vraiment sur moi. Tout comme je me suis aperçue qu’on était constitué d’une énergie qui se rechargeait d’un être à un autre en passant par l’univers en entier. Tous reliés comme si un fil électrique conduisait cette énergie de façon invisible et que les mains étaient nos capteurs pour transmettre et recevoir.

Et pour vous, c’est facile de prendre les gens dans vos bras, de leur apporter un peu de chaleur en posant vos mains sur eux ? Tactile ou pas du tout ? Pot de colle comme je le suis devenue ou pas du tout ? 🙂 Vous connaissez le reiki ou toute autre pratique énergétique ? 

Ptite Delph qui aime le sens du toucher et qui le développe de plus en plus pour sa plus grande joie. Comme quoi tout s’apprend et on évolue au fil des expériences et de notre vécu. De nos réparations concernant le passé aussi

 

Publicités
Le coin relaxation, visualisation, méditation

Petit update ASMR

Source Pinterest

L’accès au mieux-être, à la relaxation de mes pauvres neurones, la détente de mon corps, le calme dans les pensées, passent par tout ce qui est méditation de mon côté et des exercices de relaxation et visualisation. Dans tous les cas, j’ai remarqué que j’avais besoin de formules ludiques, simples mais efficaces et compréhensibles pour ne pas me mettre de pression en me disant « mais pourquoi je n’y arrive pas, qu’est ce que je fais encore de travers pour ne pas changer ! » Pour résumé, il me faut quelque chose d’accessible au niveau neurones mais aussi dans le sens, dispo à tout moment avec peu de choses. Et mon Iphone suffit pour plein de choses du coup. J’avais évoqué les premières chaînes youtube que j’avais découvertes dans ma quête de l’ASMR, un concept que je venais de trouver et qui me faisait du bien.

Et puis au fil des recherches, on trouve de nouvelles perles. Je me suis dit que ça pourrait intéresser de savoir quelles personnes m’accompagnent actuellement et ce que chacune propose. Tous les bruits sont déclencheurs pour moi, je suis même très sensible, mais parfois, je veux juste des bruits, d’autres moments où selon ce que je fais, j’aime être accompagnée par une voix douce ou chuchotée. La nuit surtout pour me sentir sécurisée. Parfois, je n’ai besoin que du support auditif alors que souvent, j’aime pouvoir jeter un oeil et profiter du support visuel aussi, qui peut être un facteur déclencheur (je vois quelqu’un coiffer une personne et j’ai des frissons, c’est dire). J’apprécie les rôle plays aussi  de temps en temps.

Bref, voilà ma petite sélection du moment :

  • Il y a Sandra Relaxation ASMR : une jeune femme à la voix douce, elle instaure un climat façon cocooning dans ses vidéos et elle trouve toujours de nouveaux moyens de nous transporter dans la bulle ASMR. On peut se sentir proche d’elle, très accessible en cas de questions. Elle a explosé son nombre d’abonnés en rien de temps, je crois ne pas être la seule à l’apprécier 🙂 Voilà le lien de sa chaîne

PETIT CLIC QUI IRA SUR UNE VIDEO DE SANDRA

  • Ensuite j’ai découvert AudiASMR, il fait pas mal de rôle play, donne des conseils pour par exemple, mieux se préparer au sommeil et il a une voix assez douce qui transporte. Le point commun à tous les artistes ASMR est l’empathie et on la ressent aussi dans sa façon d’être

PETIT CLIC PAR LA QUI VOUS CONDUIRA VERS AUDI

  • Pour finir (j’ai privilégié les artistes français), il y a ParisAsmr. Il nous partage ses moments de gourmandises du coup on découvre des saveurs d’autres régions aussi. J’ai l’image d’un épicurien pour lui, qui donne tout ce qu’il a aux autres, parce que le  partage est sa passion et qu’on le perçoit à travers ses vidéos qu’il n’hésite pas à faire en allemand et en anglais, pour les rendre accessibles à tous

UN PETIT CLIC PAR ICI POUR REJOINDRE FLO SUR L’UNE DE SES VIDEOS

N’hésitez pas à fouiner sur leurs chaînes selon ce que vous aimez et attendez de l’asmr. Au bout d’un certain temps on sait ce qu’on aime et qui/quoi nous déclenche l’asmr, mais parfois il faut fouiner un peu avant de dire que ça ne plaît pas. Désolée, petit souci pour intégrer directement les vidéos par ici, d’où les liens…

Bonne relaxation et détente en ce début de week-end 

Le coin relaxation, visualisation, méditation·Mes moments d'évasion

Printemps et relaxation asmr

DSCN5098

Je pense qu’on sait maintenant à quel point l’asmr (Réponse Automatique des Méridiens Sensoriels), cette technique de relaxation dont j’avais déjà parlé au début que je l’avais découverte sur youtube, m’apporte au quotidien. C’est ce qui fonctionne le mieux dans ce que j’ai pu tester jusqu’à maintenant. Depuis toute petite j’y étais sensible, sans savoir que d’autres personnes pouvaient avoir les mêmes sensations et que cela portait un nom surtout. Quand mes  parents me touchaient les cheveux pour m’endormir, puis plus tard, quand j’entendais les pages d’un magazine se tourner doucement ou des petits bruits tels que la pluie sur un vélux ou sur le toit de mes parents, des petites chatouilles sur les bras et toutes sortes de petites choses un peu similaires, je commençais à m’apaiser, ressentais des petits frissons au niveau de la tête, voire au niveau des cervicales et des bras et un peu d’apaisement et de détente. 

Certains y sont sensibles, d’autres non. Pour certains les déclencheurs vont être des pages tournées, des grattements sur différents styles de surface, du tapping, des chuchotements (les histoires qu’on lit aux enfants par exemple, finalement c’est parce qu’en parlant doucement, on leur déclenche une partie du cerveau qui justement est stimulée par le cerveau et çà les endort, parce qu’il se détendent et s’apaisent). Pour d’autres, çà va être d’autres éléments qui déclencheront. De mon côté, à part le papier du style livre, dont on tourne les pages et qui me donnent des frissons, mais parce que j’ai horreur de çà, j’ai remarqué que beaucoup de choses arrivent à déclencher cette partie un peu magique du cerveau. Et j’ai aussi testé les vidéos à faire moi-même, malheureusement, mon micro n’est pas ce qu’il y a de mieux et j’ai un bruit de fond qui peut être gênant sur ma webcam, du coup, il faut que j’essaie de régler tous ces paramètres là pour que le son soit le mieux possible et qu’on entende ce que je fais. C’est sur ma chaîne youtube si vous avez envie de faire un tour pour voir, malgré la qualité qui n’est pas géniale. Si vous avez envie de noms d’artistes asmr, n’hésitez pas à le dire en commentaire, je vous conseillerai d’aller vers certaines personnes avec plaisir. C’est une technique de relaxation qui se développe de plus en plus en France et c’est super. Certains ont l’esprit mal tourné quand ils lisent « orgasme cérébral », parce que tout de suite c’est sexuel, alors que çà n’a évidemment rien à voir, mais au lieu de s’informer, de regarder, c’est plus simple de dire n’importe quoi, c’est souvent le cas pour bien des choses qu’on ne connait pas. Du coup, de mon côté, je n’utilise pas ce terme là. 

L’autre jour, après une semaine sans sortir parce que je n’étais pas bien à tous les niveaux, j’ai eu besoin de sortir, malgré mon corps émietté des derniers temps, parce que je commençais à disjoncter moralement. Il fallait que je voie du monde, au moins. Sentir de la vie autour de moi… J’ai ramé physiquement, mais au moins moralement, je n’ai pas été déçue de ma mini balade dans le jardin qu’il y a près de chez moi. Et au milieu des coqs, des canards, des oiseaux et de l’eau, je me suis dit que çà pourrait bien d’allier printemps et asmr, du coup j’en ai fait une petite vidéo. Le printemps est ma saison préférée, parce que c’est le renouveau, tout semble recommencer à vivre, on y voit de belles couleurs, les oiseaux se réveillent, bref, j’aime ces mois là. Du coup j’ai allié les deux choses que j’aime, qui me servira dans les jours de pluie et de moral à 0. Je vous laisse du coup en vidéo et en photos de nos beaux arbres printaniers marseillais ❤ 

Pour ouvrir le diaporama, il suffit de cliquer sur une des photos.

Et vous, utilisez-vous la relaxation ? Si oui quel style d’exercice ? 

Le coin relaxation, visualisation, méditation

ASMR ou l’orgasme cérébral

Mon blog s’est mis aux couleurs d’un jour d’automne chez mes parents et d’Halloween, n’attrapez pas peur ^^

 

pizap.com14136651513882
C’est juste pour la photo pour représenter la technique, je n’arrive pas, seule, à déclencher grand chose. C’est comme pour beaucoup de techniques de relaxation, méditation ou autre, quand c’est « guidé », il y a un laisser aller plus fort et l’efficacité n’est pas aussi complète que quand on le fait de soi-même

Un petit retour avec quelque chose que j’ai découvert il y a à peine 2 semaines. Du moins, je connaissais la sensation que la méthode pouvait entraîner, mais ne savais pas que cela portait un nom, que c’était quelque chose que je n’étais pas seule à ressentir et encore moins que c’était une technique de relaxation. L’ASMR ou Autonomous Sensory Meridian Response, en gros, déclencher des parties cérébrales qui procurent du mieux-être, de la détente, grâce à des stimuli tels que des chuchotements, des taps taps taps sur une boite ou autres matériaux, textures, des petits grattages légers etc…

Les stimuli peuvent être tactiles (massages de la tête ou du corps entier, gratouilles de têtes comme je dis ^^, le tout en douceur, sans aucune pression ou très peu ce qui est plus supportable que certains massages qui peuvent être un peu douloureux si c’est trop toniques même s’ils détendent. A peine des effleurements. Les stimuli peuvent être aussi auditifs ou visuels (entendre ou/et voir gratter quelque chose, tourner des pages, ou tout autre son et/ou geste)

J’ai découvert différentes personnes qui réalisent ce genre de vidéos sur Youtube, le soir, je m’allonge et me mets 15mns d’ASMR pour déclencher le maximum de choses. Ceux qui font çà ont en général un matériel audio très bon et surtout le son est binaural, en 3D et lors de tappings, les gestes sont symétriques d’une oreille à l’autre, répétitifs pour bien « exciter » les zones relaxantes. Il faut écouter avec des écouteurs, parce que la personne asmr navigue souvent entre son haut-parleur droit et gauche, ce qui provoque encore d’autres stimuli quand on écoute. Ce n’est effectivement pas pareil si on écoute sans écouteurs ou sans oreillettes.

On dit orgasme cérébral souvent, parce que justement, le corps réagit à ce que le cerveau lui envoie, je grimpe au 7ème ciel si on me touche les cheveux par exemple, j’ai des frissons de bien-être (d’ailleurs à Nature et Découvertes, ils vendent un truc -dont j’ai oublié le nom oups- avec des grandes sortes d’aiguilles qui masse le au cuir chevelu justement dans le but de déclencher la sensation de plaisir) ou si on me caresse doucement le bras. Evidemment il n’y a rien de sexuel dans tout çà, ce sont juste des capteurs et des récepteurs de détente, plaisir, bien-être (je précise, parce que certaines personnes, surtout pour les massages, je suppose, voient un peu mal le fait que des gens puissent donner du plaisir à travers un écran, alors que comme dit, il n’y a rien de sexuel. Certains vont jusqu’à dire qu’on se rapproche de Youporn, c’est dire les esprits un peu mal tournés parfois… mais on en entend peu parler en France et comme pour tout, ce qu’on ne connait pas, peut faire peur. C’est dommage sur ce coup-là.

Certaines personnes peuvent ne pas être réceptives ou trouver çà nul, mais je vous conseille d’au moins essayer une fois. Dans le silence, les écouteurs sur les oreilles, allongé(e)s et vous laisser aller à ce que vous arriverez à déclencher en vous, grâce aux ptits bruits. Après, un élément déclencheur chez moi peut ne pas l’être chez quelqu’un d’autre et inversement. On réagit tous différemment comme pour tout. De mon côté, j’ai horreur des pages d’un livre, qu’on tourne en les frottant les unes aux autres, quand c’est du papier. Cà me donne des frissons mais parce que j’ai les cheveux qui se hérissent sur la tête tellement je ne supporte pas 🙂 le papier glacé, c’est différent. Comme quoi.

Si sur les vidéos, vous ne voyez que des bustes, pareil, ce n’est pas pour montrer leurs pectoraux ou leurs poitrines qu’ils prennent cette position, c’est juste qu’ils utilisent le son binaural de façon optimale en gros et que du coup, ils sont penchés sur leurs hauts-parleurs pour parler et qu’ils alternent droite / gauche.

Je vous laisse avec la chaîne youtube de Nicolas, qui pratique l’ASMR et avec lequel je passe beaucoup de temps. Il est très doux, dans sa voix et ses gestes, c’est une technique qui lui va bien du coup. Vous me direz si vous avez testé et si vous avez pu déclencher un petit moment de détente ?

https://www.youtube.com/user/Nicolasmrelaxation/videos

Il y a aussi l’australien Dmitri (un peu original dans son genre :-s mais qui a de la suite dans les idées 🙂  ) qui fait des emules sur youtube avec ses vidéos massages, tapping, sons binauraux et autres

https://www.youtube.com/channel/UCgOfiuubHnhVrc9IEcSk1Nw

 

Le coin relaxation, visualisation, méditation

Exercices de respiration, relaxation, méditation et visualisation – #1

Je reviens pour partager des petits exercices que je fais dans mon quotidien pour essayer de me calmer, de mettre de côté les angoisses, les douleurs. Avant je m’enfuyais dans le sport pour retrouver mon calme, me défouler, maintenant que je ne peux plus le faire, mon refuge est toutes ces méthodes que je prends plaisir à découvrir au fil du temps.

Pour m’aider, j’utilise le livre suivant et les exercices donnés à la Timone, dans le cadre du protocole de soins. Là, je partage en mixant les deux, j’aime jongler en mélangeant les exercices pour les compléter. Chaque semaine, j’en mettrai 2 ou 3 selon la longueur des exercices et j’abrège pour mieux les intégrer et s’éviter de réfléchir à quoi faire en plein milieu de ce qu’on fait et libérer l’esprit. Et pour cela, il ne faut pas de grands laïus 🙂 Je ne dirai pas ce que je ressens, parce qu’on réagit tous différemment et ce que je perçois ne va pas être pareil pour tout le monde.

DSCN2458

1- MEDITATION DE LA BOUGIE

DSCN2442
Mes bougies à la mangue mmhhh

– S’asseoir confortablement, une bougie allumée devant soi. Respirer régulièrement un peu plus profondément que d’habitude (toujours en utilisant la respiration abdominale). Fixer son attention sur chaque partie de son corps en se disant « je peux facilement et complètement me relaxer ». Se concentrer sur la flamme et imaginer qu’elle devient un peu de nous et nous pénètre mentalement.

– Fermer les yeux en gardant l’image de la bougie et de sa flamme. Absorber visuellement l’image et faire comme si elle ne faisait qu’une avec nous. Le but est que la flamme et nous, ne fassions plus qu’une au bout d’un moment.

– Rester dans cet état de « fusion », puis terminer en se concentrant de nouveau sur la respiration pendant 1 ou 2 mns et ouvrir les yeux

2- APPRENDRE A SE CENTRER

DSCN2438
Mon petit bouddha ressuscité après être tombé… merci Happy d’être passée par là humhum

Pour rééquilibrer l’esprit et le corps qui ne font qu’un.

– S’installer confortablement, le dos bien droit. Dégager la poitrine en mettant bien les épaules en arrière. Poser ses mains, paumes tournées sur les cuisses ou genoux. Fermer les yeux et se concentrer sur son corps en décontractant les muscles tendus. Respirer doucement et régulièrement (toujours de façon abdominale)

– Laisser son esprit trouver son équilibre et sa force qui sont en nous. Des pensées peuvent surgir, il ne faut pas les rejeter, mais ne pas s’attarder dessus et se concentrer sur la respiration pour les faire passer au moins durant le temps de l’exercice. En inspirant, pour la force et en expirant pour l’équilibre. En inspirant, on peut imaginer que ce sont de gros nuages blancs qui entrent en nous et en expirant, de gros nuages noirs qu’on expulse par toutes les extrêmités (mains, pieds) et on ressent le calme s’installer en soi, comme si on était « nettoyé(e)s » de toutes pensées négatives et rechargé(e)s en pensées positives.

– Retourner son attention sur son corps, sentir l’air sur la peau, le poids du corps sur le sol ou sur la chaise où on est installé(e)s, la chaleur, le froid, toutes les sensations qu’on peut ressentir à ce moment là. Rester dans cette position pour renforcer la conscience de nous-mêmes, avant de se lever

~~CARPE DIEM~~