Mes moments d'évasion

Balade autour de la Corniche – Défi fibro

Les défis fibro, c’est dire « merde » à la fibro en allant quelque part où je vais, c’est sûr, dépasser un peu mes limites (pas de trop non plus, ce n’est pas le but, si je reste couchée pendant 1 semaine après), mais c’est demander au corps d’aller plus loin et de mettre en gros les douleurs de côté et de se donner le droit de vivre, dit un peu plus tristement… En sachant que le prix à payer sera élevé, mais que le fait de l’avoir réalisé, prend le dessus. Au moins, je saurai pourquoi j’ai autant mal…. Ce matin, j’étais à 6, il y avait du soleil, il faisait même chaud et mon corps est un peu moins raide dans ces cas là, du coup, je me suis lancée le défi de faire un petit parcours sur la Corniche Kennedy, une route qui longe la mer sur 3kms et qui est formée comme un long banc, tout le long. Et en contrebas de celle-çi, se camouflent des ruelles, des anses, des recoins… et des tas d’escaliers :/

Le but était de faire ce chemin là :

pizap.com14305981614491

1,100 kms… On va rajouter le trajet depuis chez moi, aller retour et compter 2kms500 en tout. J’ai eu l’impression d’en avoir fait 10, du coup, j’étais déçue d’être autant fatiguée, arrivée à la moitié, mais j’ai pris plaisir à faire cette balade, profiter de la mer, des vagues et pour moi, le défi est relevé, parce que j’ai réussi ce que je souhaitais faire, même si j’ai dû parfois prendre des raccourcis.

1- Vallon des Auffes

C’est un petit port avec une 50taine de cabanons bien colorés. C’est plein de vie, il y a de nombreux petits restos tout le long, du coup, à cette période de l’année, çà commence à être animé. Une fois, j’avais vu des peintres aussi qui venaient s’inspirer des bateaux présents. « Auffe » est en fait une plante graminée « alfa », « auffo » en provençal et elle servait à faire les cordages, les filets de pêche etc… et le vallon tient son nom de cela. Au-dessus de lui, il y a 3 arches qui le relie du coup à la Corniche. On peut le voir dans le film « Immortel » avec Richard Berry.

3

Depuis la Corniche

8

 

 

 

 

2- L’Anse de Malmousque

La coquine se cache dans des ruelles. C’est aussi un petit port où on peut se baigner apparemment si on longe un peu davantage que je ne l’aie fait et qu’on s’installe sur les rochers. C’est calme, à l’abri du vent, j’irai la voir de plus près à nouveau, parce que j’ai manqué des choses à priori 🙂

 

En route pour l’anse de Malmousque
Une partie de l’anse, pour le reste, il faut voir la vidéo 🙂
Qu’est ce que çà sent bon !

 

3- Vallon de la fausse monnaie

Il y a plusieurs versions pour cette appellation, dont l’une que j’ai souvent entendue. Il aurait gardé ce nom depuis l’époque où des contrebandiers arrivaient par bateaux dans ce vallon et y faisaient des trafics en tous genres. Mais il aurait aussi été le coin de bandits qui volaient les gens qui étaient dans les diligences. Ils utilisaient les pièces de monnaie volées pour en faire des fausses, pour ensuite faire leur petit trafic. Bref, c’est le vallon de l’arnaque ^^ mais ce ne sont que des anecdotes qui donnent un côté mystérieux à tous ces endroits, parce qu’on se demande parfois d’où ils tiennent leur nom et que c’est intéressant de chercher la raison 🙂 Quand on voit tous ces petits endroits camouflés, on peut se dire que ce sont de belles cachettes et qu’elles l’étaient encore davantage sûrement pour tous les trafics du 19ème siècle 🙂

C’est çà que j’aime dans Marseille… La ville me rend curieuse de ce qu’elle a été et de son histoire passée pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui et les vestiges dont on profite.

 

 

 

 

J’espère que cette petite balade (grande pour moi 🙂 ) vous aura plu. J’en ai fait un Vlog où on me voit un peu papoter, si çà vous dit de voir tout çà, un peu plus vivant.

Publicités
Le coin relaxation, visualisation, méditation, Mes moments d'évasion

Printemps et relaxation asmr

DSCN5098

Je pense qu’on sait maintenant à quel point l’asmr (Réponse Automatique des Méridiens Sensoriels), cette technique de relaxation dont j’avais déjà parlé au début que je l’avais découverte sur youtube, m’apporte au quotidien. C’est ce qui fonctionne le mieux dans ce que j’ai pu tester jusqu’à maintenant. Depuis toute petite j’y étais sensible, sans savoir que d’autres personnes pouvaient avoir les mêmes sensations et que cela portait un nom surtout. Quand mes  parents me touchaient les cheveux pour m’endormir, puis plus tard, quand j’entendais les pages d’un magazine se tourner doucement ou des petits bruits tels que la pluie sur un vélux ou sur le toit de mes parents, des petites chatouilles sur les bras et toutes sortes de petites choses un peu similaires, je commençais à m’apaiser, ressentais des petits frissons au niveau de la tête, voire au niveau des cervicales et des bras et un peu d’apaisement et de détente. 

Certains y sont sensibles, d’autres non. Pour certains les déclencheurs vont être des pages tournées, des grattements sur différents styles de surface, du tapping, des chuchotements (les histoires qu’on lit aux enfants par exemple, finalement c’est parce qu’en parlant doucement, on leur déclenche une partie du cerveau qui justement est stimulée par le cerveau et çà les endort, parce qu’il se détendent et s’apaisent). Pour d’autres, çà va être d’autres éléments qui déclencheront. De mon côté, à part le papier du style livre, dont on tourne les pages et qui me donnent des frissons, mais parce que j’ai horreur de çà, j’ai remarqué que beaucoup de choses arrivent à déclencher cette partie un peu magique du cerveau. Et j’ai aussi testé les vidéos à faire moi-même, malheureusement, mon micro n’est pas ce qu’il y a de mieux et j’ai un bruit de fond qui peut être gênant sur ma webcam, du coup, il faut que j’essaie de régler tous ces paramètres là pour que le son soit le mieux possible et qu’on entende ce que je fais. C’est sur ma chaîne youtube si vous avez envie de faire un tour pour voir, malgré la qualité qui n’est pas géniale. Si vous avez envie de noms d’artistes asmr, n’hésitez pas à le dire en commentaire, je vous conseillerai d’aller vers certaines personnes avec plaisir. C’est une technique de relaxation qui se développe de plus en plus en France et c’est super. Certains ont l’esprit mal tourné quand ils lisent « orgasme cérébral », parce que tout de suite c’est sexuel, alors que çà n’a évidemment rien à voir, mais au lieu de s’informer, de regarder, c’est plus simple de dire n’importe quoi, c’est souvent le cas pour bien des choses qu’on ne connait pas. Du coup, de mon côté, je n’utilise pas ce terme là. 

L’autre jour, après une semaine sans sortir parce que je n’étais pas bien à tous les niveaux, j’ai eu besoin de sortir, malgré mon corps émietté des derniers temps, parce que je commençais à disjoncter moralement. Il fallait que je voie du monde, au moins. Sentir de la vie autour de moi… J’ai ramé physiquement, mais au moins moralement, je n’ai pas été déçue de ma mini balade dans le jardin qu’il y a près de chez moi. Et au milieu des coqs, des canards, des oiseaux et de l’eau, je me suis dit que çà pourrait bien d’allier printemps et asmr, du coup j’en ai fait une petite vidéo. Le printemps est ma saison préférée, parce que c’est le renouveau, tout semble recommencer à vivre, on y voit de belles couleurs, les oiseaux se réveillent, bref, j’aime ces mois là. Du coup j’ai allié les deux choses que j’aime, qui me servira dans les jours de pluie et de moral à 0. Je vous laisse du coup en vidéo et en photos de nos beaux arbres printaniers marseillais ❤ 

Pour ouvrir le diaporama, il suffit de cliquer sur une des photos.

Et vous, utilisez-vous la relaxation ? Si oui quel style d’exercice ? 

Mes moments d'évasion

La mer… cette immensité…

Plages du Prado, Marseille

Je sais que comme moi, vous êtes beaucoup à l’aimer cette grande étendue bleue qu’est la mer, alors je vous emmène dans la dernière sortie que j’aie pu faire. Je l’ai payée cher, mais pour elle, je ne le regrette jamais. J’ai planté mes deux pieds du mieux que je pouvais pour bien m’enraciner dans le sable, face à elle, devant cet horizon qui m’apaise toujours. A moins d’un tremblement de la Terre entière ou d’un cataclysme :/ (mais en même temps, je ne le verrai pas moi-même si on arrive à ce stade là…), elle sera toujours là… c’est la seule sécurité que j’ai qu’on ne me laissera plus tomber. Elle est la seule devant laquelle je suis sereine sur le fait que quoiqu’il se passe pour moi, elle, sera toujours là, contrairement aux gens. Elle ne disparaîtra pas. Il me suffira de me rendre auprès d’elle pour me recharger en énergie et m’ancrer près d’elle du mieux que je pourrai et elle répondra présente pour m’y aider… Je perds beaucoup de repères ces derniers temps, pour différentes raisons et j’ai eu besoin de me rappeler qu’il y avait quelque chose qui m’attendait de plus solide, qui ne lâcherait pas, que je ne perdrais pas sur le chemin de ma vie…

Elle était là… Comme toujours…

89

DSCN4946

DSCN4948

Mes moments d'évasion

Un peu d’évasion…

pizap.com14215833432281

J’ai eu du mal à revenir vers des choses plus légères, après ces jours de barbarie et certains propos qui ont suivis, avec lesquels il m’a fallu redoubler de patience pour ne pas remettre les gens à leur place ou ne pas hurler de voir ces mensonges qui s’affichaient sur le net. J’ai voulu éviter la télé, le net, me couper du monde, mais je suis trop humaine pour y arriver. Quand j’étais devant les écrans, c’était trop lourd à regarder et à digérer et quand je m’en absentais, j’y pensais sans arrêt, en me demandant où en étaient les dernières nouvelles.

J’ai regardé des vidéos youtube parler maquillage ou autre et je me sentais à 100000 lieues de tout çà, pourtant je les regardais pour me changer les idées, mais elles avaient été tellement embrouillées et salies, ces fameuses idées, qu’il en fallait une dose pour essayer de les adoucir… Il fallait du temps, il en faut et en faudra encore pour longtemps et en parallèle essayer de recommencer à vivre sans avoir peur constamment si possible… On a eu un décès dans la famille, ce qui m’a encore un peu plus rendu le coeur bien lourd. Tout mélangé, c’était moche…

Le besoin d’évasion s’est fait sentir, alors à défaut de pouvoir aller me balader, soit à cause du temps pas fameux, soit à cause de mon corps très douloureux ces derniers temps, j’ai puisé dans ma réserve de photos et de séquences vidéos que j’avais prises et faites il y a quelques années déjà. J’en ai fait un diaporama qui j’espère vous apportera à vous-mêmes un peu d’évasion au milieu de ce tumulte qu’on ressent tous, que ce soit dans la vie en général, ou dans notre tête, notre corps, nos tripes et notre coeur pour toutes ces victimes. J’inclus évidemment le Nigeria qui était passé un peu après l’attentat Charlie hebdo. Carnages sans nom, barbarie dont le sens m’échappe. 

Je vous laisse en vidéo et vous fais de gs bisous. Je vous emmène dans divers coins de Marseille. J’adorais les randos dans les collines. Et la mer évidemment où je pars m’oxygéner dès que je peux. Faites attention à vous. 

Mes moments d'évasion

L’avant-Noël à Marseille

2da11581c14f39f1a5a6f192c9e3e60d
La roue et ses cabanons sur le Vieux-Port (montage photo Pixiz)

Coucou,

A travers deux montages mélangeant séquences vidéos et photos, je vous emmène avec moi dans mes mini expéditions. La 1ère vidéo est une journée avec moi, en gros, où je partage mon quotidien sur les grandes lignes évidemment. Et la 2nde est une balade au milieu des cabanons installés sur le Vieux-Port à l’occasion du marché de Noël et dans le centre commercial que je préfère finalement, même si on en a un immense qui s’est ouvert en juin dernier. Celui-çi est plus convivial et accueillant je trouve.

Profitez de Noël, mais aussi de l’avant. Ce n’est pas juste la course aux cadeaux (cette année j’ai été très radicale, je me suis arrêtée à ma famille. Mes parents, mon frère et ma belle-soeur et mes nièces. Pour différentes raisons. J’ai voulu gâter un peu davantage ceux qui étaient là en continu toute l’année. Noël n’est pas juste une journée, c’est un tout, à mes yeux. J’ai décoré bien plus tôt que les autres années, le 25 novembre, tout était déjà installé. Je n’ai pas été très bien durant ces dernières semaines, alors je me suis réfugiée dans les couleurs, les lumières de Noël. Moralement j’avais besoin d’autre chose, de légèreté, de retour dans mon enfance. Et mon plaisir, c’est de voir mon ptit chez moi s’illuminer de 1000 feux, quand la nuit commence à tomber. Je n’ai pas pu sortir beaucoup non plus, du coup, les 2 fois où je l’ai fait juste pour profiter et me balader sans faire d’achats que j’avais faits en 3 fois quelques temps avant, j’ai bien regardé autour de moi pour bien m’imprégner de la magie de Noël. 

J’ai souri devant le Père-Noël et les enfants qui étaient à ses côtés, j’ai été émue, touchée et je me suis replongée dans mes propres souvenirs d’enfance, pour oublier le quotidien du moment…. 

Assez blablater, je vous laisse avec les 2 vidéos. Je ne suis pas très à l’aise pour parler, mais c’est un bon exercice contre la timidité. Quand je suis à l’extérieur, vous ne m’entendrez pas parler de sitôt, par contre 🙂 Les gens regardent bizarrement un appareil photo et une personne qui bouge derrière, j’ai beau essayer d’en faire abstraction en me disant que je ne les reverrai plus ces gens et que je m’en fous du coup, ce n’est pas si simple. Du coup, vous m’entendez chez moi entre mes 4 murs, avec ma Happy en guest star souvent lol N’hésitez pas à abonner à ma chaîne sur youtube, si le coeur vous en dit, pour voir davantage de ptites vidéos sur différents sujets. C’est motivant et çà fait plaisir de voir qu’il y a des retours… ou pas… ^^

Je vous embrasse, prenez soin de vous ❤ 

 

Mes moments d'évasion

« Défi Fibro » #3 – quartier Vauban

pizap.com14148782292491

Je ferai un bilan post hospitalisation d’ici quelques jours, aujourd’hui, je préfère revenir un peu en douceur avec un défi fibro que je me suis lancé, comme il m’arrive de le faire pour faire un pied de nez aux douleurs. J’ai manqué tourné de l’oeil, je ne savais pas qu’il y avait autant d’escaliers aussi raides en fait, parce que c’était la première fois que j’allais dans ce quartier, par contre, je savais qu’il valait le détour pour sa vue, alors j’ai profité. C’est important de voler ce genre de moments, même si vous risquez de ne plus me voir pendant au moins 2 semaines, le temps que je me remette 🙂 non je rigole… enfin j’espère !… Il m’arrive de ne pas être prudente dans ce que je fais parfois, j’en ai conscience quand je me vois galérer, mais le moral, lui, contrairement au corps, en a besoin… alors avec du temps (beaucoup beaucoup beaucoup…) et de la patience – et énormément de douleurs…- hop hop hop, je pars à l’assaut de Marseille et pour faire les choses bien, je ne choisis pas les quartiers les plus accessibles, à chaque fois, sinon ce n’est pas marrant lol. 

Le quartier Vauban, c’est une série d’escaliers, surveillé par Notre Dame de la Garde qui surplombe ce joli quartier. Des habitations qui s’alignent en serpentin, au détour d’escaliers (toujours et encore). J’ai apprécié le calme qu’on trouve après avoir dépassé les grands axes, on dirait un village dans la ville où l’esprit semble être très convivial, voire familial. Les voisins papotent en plein milieu des petites rues, je crois que c’est la première fois que je passe devant un monsieur à qui j’ai eu envie de dire bonjour, parce qu’on sentait cette chaleur humaine qui se dégageait de ce joli quartier. Mon but était d’aller sur la Traverse des Amoureux (merci Mappy pour ton aide précieuse quand je me suis paumée au milieu des petites rues :)) . Un moment que je l’avais repérée sur le plan, j’en avais vu une vidéo et le nom m’a rendue curieuse, c’est mimi comme nom de rue 🙂 les escaliers sont moins mimi, eux par contre… c’est aussi la première fois (même la descente du phare à Mimizan, j’étais plus rassurée) que j’ai presque le vertige et peur de tomber en avant, en redescendant tellement c’est raide, avec des marches irrégulières. Vu mon grand équilibre, je suis contente de ne pas y habiter malgré sa tranquillité et sa beauté. Il ne faut pas me demander comment les gens font leurs courses, par contre :-s 

Je vous laisse avec les photos que j’ai pu prendre. Un peu de mal à tenir mon apn avec l’orthèse. La luminosité était forte aussi, du coup, j’ai essayé de remédier un peu à tout cela mais bon… mes photos ne rendent pas justice à ce bel endroit, mais elles donnent un aperçu et un peu d’évasion… Bonne ballade et bonne soirée

DSCN4067

DSCN4068

DSCN4069

DSCN4070

DSCN4071

DSCN4073

DSCN4074

DSCN4075

DSCN4076

DSCN4077

DSCN4078

DSCN4079

DSCN4080

DSCN4081

DSCN4082

DSCN4084

DSCN4086

DSCN4087

DSCN4088

DSCN4092

DSCN4099

DSCN4101

DSCN4102

DSCN4103