Le coin musique

The Voice

Il y en a un paquet pourtant d’émissions sur les nouveaux talents, les chanteurs nouvelle génération, mais en général, je me lasse au bout d’un 1/4 d’h et baille aux corneilles (souvent, j’adore davantage les séquences qu’ils font avec les ratés, parce qu’ils me font rire, en bonne moqueuse que je suis :-p). Mais The Voice, je suis assidue. C’est la faute de Garou tout çà, en grande partie, parce qu’il faut bien avouer qu’il me fait craquer autant physiquement que vocalement ^^ et quand il serre contre lui, les personnes qu’il choisit, purée, j’ai les larmes aux yeux et je me dis « mais pourquoi je chante comme une casserole et que du coup, si je ne veux pas faire partie des séquences de ratés, vaut mieux que j’évite de présenter ma mini voix de canard cassée, dans n’importe quelle émission, mais je rate les câlins de Garou, sniffff 🙂 ». Il me touche ce grand blond au grand coeur, avec son côté chaleureux.
Par contre, la Jenifer, je ne peux pas la piffer. C’est physique, je ne sais pas, je la vois et j’ai envie de faire passer la télé par la fenêtre. Je me demande ce qu’elle fiche la et ne trouve pas qu’elle soit la meilleure chanteuse pour faire partie d’un jury, si ? (rrohh suis langue de vipère parfois, mais çà vient du coeur. Elle m’énerve)
Je me pose une question un peu bizarre, quand je les vois, tous les 4. Ils portent les mêmes habits depuis 3 samedis qu’on les voit, non ? Pourraient changer un peu, je les trouve de moins en moins frais au fur et à mesure. Dans 2 semaines, on retrouve Garou avec un bouc et Louis Bertignac avec sa chemise de plus en plus ouverte. Alors la Jenifer que je ne peux pas voir déjà comme çà, quand je la vois en plus avec sa robe beige kaki avec bavette que je trouve moche, naannnnnnnnn !!!!!!
Je vous laisse, je vais lorgner Garou et me rincer l’oeil 😀
Sinon, j’ai mon voisin du dessus qui, lui aussi, semble s’entraîner pour une émission du même style, mais dans un genre plus « boum boum »… tous les soirs, jusqu’à parfois minuit. Je vais lui faire avaler sa sono un de ces 4 ! (et son préservatif usagé, tombé un jour par mégarde sur mon balcon….)


Publicités
Des combats qui me touchent

Reprise…


Hier, après un immense arrêt de travail, à cause de tous ces problèmes de santé qui se sont accumulés dans ma ptite trombine et ce truc qui pend après (je crois qu’on appelle çà un corps… oui il m’arrive de l’avoir si douloureux, que je l’appelle le « truc »), la MDPH avait mon dossier depuis un an dans ses tiroirs et a fini par le dépoussiérer pour m’envoyer dans un Centre de Rééducation Professionnelle, pour y suivre un module accueil-bureautique. Ma réorientation ayant été refusée (j’avais demandé une formation pour faire auxiliaire de puériculture, parce que mon rêve, c’est d’être avec des enfants, parce que je pense que ce sont les seuls qui arrivent à me faire me sentir telle que je suis réellement, alors qu’avec les adultes, le contact est plus difficile, pour la grande timide que je suis et puis les ptits bouts de chou m’apportent beaucoup de bonheur). Mais bon « au vu de vos problèmes psychologiques et physiques, il nous est impossible de répondre à votre demande »… du coup, je suis repartie dans le secteur tertiaire avec davantage de secrétariat qu’avant (assistante comptable dans une autre vie lointaine. J’avais fait un BEP, un BAC STT et un BTS, tout en compta). Maintenant, je rame pour tenir ma propre compta, alors gérer les bilans de plusieurs entreprises, c’est pas gagné… et puis avec tout ce que j’ai vu dans les hôpitaux ces 4 dernières années, j’ai besoin de me tourner vers les autres. A terme, si je pouvais trouver un mi-temps dans un centre médical ou médico-social comme secrétaire, çà me plairait.
Alors pendant 6 mois (dont 5 semaines en entreprise), je serai dans ce centre, à essayer de reprendre confiance en moi, de pouvoir savoir où en sont mes compétences et surtout, gérer au mieux les maladies et trouver un emploi adapté, à la fin. Rééducation porte bien le nom effectivement.
J’y vais 5h par jour, ne pouvant pas assurer un temps plein et 5h, c’est déjà beaucoup pour le côté fibromyalgique…. je décroche vite, ma mémorisation est quasi nulle et ma concentration se barre en vacances quand il ne faut pas, la vilaine ! Et mon corps ne suit pas bien, il hurle… Mais bon, je vais m’accrocher et comme c’est un module adapté à chacun, on est 6 dans le groupe, à avancer à notre rythme. 
Le parcours du combattant pour tenter de reprendre une activité professionnelle tout en conciliant le mot « handicap ». Chaque étape de franchie, que ce soit dans ce genre de centre ou Cap Emploi (le Pôle emploi pour les personnes qui ont la reconnaissance de travailleur handicapé), est un combat, à elle seule pfiou…. C’est long, on n’est jamais sûre d’être dans la bonne voie, ni où çà aboutira vraiment, parfois on a l’impression de ne pas avancer et pourtant, si… le tout, c’est d’avancer quelque soit l’allure et de ne pas baisser les bras… pas toujours évident de continuer parfois… C’est en théorie tout cela. En pratique hum… heu… oups, il faut que je vous laisse d’un coup… bye bye :-p
Mes petits et grands bonheurs

Happy

Happy est une chatte, une « bête » (elle est loin d’être bête, la coquine :-)) comme on appelle ces boules de poils montées sur 4 pattes. Pour moi, au-delà d’une « bête », elle est une amie précieuse. Que je pleure ou que je ris, elle est toujours pareille et ne me juge pas. Elle a 6 ans, je l’ai récupérée il y a 1 an, à la spa. Un véritable coup de coeur. C’est ma ptite compagne de route, comme je l’appelle, elle me fait des câlins, se couche sur moi dès qu’elle me voit allongée, griffe quand je veux la brosser et qu’elle n’a pas du tout envie de passer sous les mains de la coiffeuse TiteDelph (je compatis, parce que j’ai beau être remplie de douceur, quand ses poils s’emmêlent, c’est un peu la galère, la pauvre… je ne sais pas si je dis « la pauvre » pour elle ou pour moi, vue parfois l’état de mes mains griffées :-s…), miaule quand elle réclame des câlins ou qu’elle en a marre d’en avoir (le ton devient un peu plus vif dans le second cas et il vaut mieux se desserrer si on tient à rester entière). Elle a son caractère et sait ce qu’elle veut. Je l’aime à la folie, suis gaga. Mais je lui en fais voir de toutes les couleurs parfois, je la taquine, je joue la photographe alors qu’elle n’a pas du tout envie de poser. Bref, suis chiante, quoi, mais j’assume les coups de griffes qu’elle donne en réponse, l’air de dire « tu me casses les bonbons avec tes photos, non mais oh !! » ^^ Quelques photos du tigre.
P2030610






P1170366

Des blablas de toutes sortes

Tag

Allez, un ptit tag, piqué chez Mémy, pour apprendre à connaître mon ptit caractère bien tordu :-p

1 – Imaginons que tu ouvres un parc de loisirs. Ce serait quel genre ? 
Un endroit avec beaucoup d’eau bien claire, je me vois bien l’installer au bord de l’Océan Indien, des immenses toboggans, des coins à découvrir sous l’eau, des jeux de cache-cache dans l’eau, des recherches de trésor, des simulations de piratages à l’abordage. Cà ne fait pas trop parc de loisirs, si ?? :-s ^^
2 – Demain tu décèdes. Iras-tu au paradis ou en enfer ? 
Au paradis, bien sûr, je suis toujours sage comme une image, je le vaux bien !!!! Bon, en fait je ne suis pas trop croyante, mais je crois en ce qui m’aide. Les anges, les anges gardiens etc…
3 – Que feras-tu le 21 décembre 2012 (date de la fin du monde) ?
Je dirais à tous ceux que j’aime, que je les aime et leur répèterais jusqu’à ce qu’on finisse par clapoter tous ensemble, main dans la main. Et la câline que je suis, se mettrait dans les bras de chacun, pour les serrer très fort une dernière fois
4 – Je te dis que j’ai pas le moral, et que je m’invite chez toi pour l’apéro. J’arrive dans les 30 minutes. Qu’est-ce que tu me prépares de bon ? (boivage et mangeage)
On commencerait par des ptits biscuits apéro avec un ptit cocktail (sans alcool, je suis contre l’alcool) et après un bon plat de sushis. Rien de tel pour remonter un moral en berne 🙂
5 – Si tu ne devais mettre qu’une seule chanson dans ton lecteur mp3, ce serait laquelle ?
« Brothers in the arms », Dire Straits. Chanson symbolique qui m’a suivie pendant une hospitalisation que je redoutais. Elle me fait penser à ceux que j’ai perdus dans ce combat contre le mal-être, faut pas me demander pourquoi, tout ne s’explique pas vraiment…
6 – Si tu étais un/une indienne d’Amérique, quel serait ton nom (style… plume de gnou des fourrés, tu vois) ?
Vieille croûte ébouriffée (je sais c’est charmant et très poétique :-p)
7 – A quel jeu télévisé voudrais-tu jouer, et pourquoi ?
« Attention à la marche » peut-être. J’adore Jean-Luc Reichmann que je trouve sympa
8 – Si tu ne devais acheter tes fringues que dans une boutique ou chaîne de boutiques, ce serait laquelle, hein hein ?
Mim, H et M, Camaïeu (suis cuite quand il faut parler shopping et vêtements !)
9 – Préfères-tu manger (en une seule fois) : 2 kilos de saucisses Knacki, ou 2 kilos de macarons, ou 2 kilos d’huîtres ?
Mon estomac est assez petit. Les huîtres, c’est exclu, beurkkkk…  je ne peux pas prendre 1kg de Knacki et 1kg de macarons ???
10 – Quelle torture préfères-tu subir : recevoir de l’eau dans la bouche à la limite de la noyade, ou te faire cramer les pied au tisonnier, ou te faire enfoncer des clous dans les bras et les mains ? Et pour te montrer comme chuis sympa regarde ce qu’ils faisaient de chouette à l’Inquisition. Je suis méga gore là looool
Je tente le cramage d’orteils… sadique va ! ^^
11 -Quel personnage de Walt Disney (dessin animé) voudrais-tu pour ami, et pourquoi ?
Minnie, parce que j’adore sa bouille et elle a toujours de jolies chaussures dont je suis souvent jalouses 🙂 Et puis, elle a une aussi petite voix que moi, déjà un point commun entre nous ^^


Des blablas de toutes sortes

Qui suis-je ?

Une petite présentation rapide pour ne pas faire fuir tout le monde avant d’avoir commencer à vous en montrer davantage sur moi 🙂 
Delphine, dite Ptite Delph, 34 balais depuis le jour de la St-Valentin, alsacienne d’origine, marseillaise d’adoption depuis 6 ans et demi. J’ai échangé le mauvais temps contre le soleil.
J’avais commencé un blog il y a un 5 ans, dont je mettrai le lien, pour les personnes qui vivent la même chose et qui j’espère pourront se reconnaître dans mes écrits, sur les deux combats qui me rongent et me gâchent la vie il faut bien le dire. Je suis tombée dans l’anorexie à l’âge de 18 ans, associée à une émétophobie bien invalidante (phobie de vomir), puis un trouble borderline s’est consolidé entre mon âme et mes neurones pour y foutre un sacré bordel. Dépression, idées suicidaires etc etc… le parcours classique de quelqu’un qui souffre de troubles alimentaires, l’anorexie n’allant rarement pas sans la boulimie (non vomitive, merci l’émétophobie…). Je vais mieux côté TCA depuis 2 ans maintenant, mais j’ai une fibromyalgie depuis 4 ans, ce qui me pose largement problème, du fait qu’elle est invalidante, parce que j’ai perdu des morceaux de moi dans cette histoire et puis le trouble borderline me fait vaciller entre le blanc et le noir, passant de l’un à l’autre, sans transition, ce qui est déstabilisant, pour moi, mais aussi pour les personnes qui sont proches de moi et qui s’en prennent plein la tronche (non mais, restez, promis, suis quand même gentille comme fille, hein ! ^^)… mais bon, on s’accroche à toutes les branches, à toutes les mains tendues et on vit tant bien que mal, parce qu’il paraît que « la vie n’est rien, mais rien ne vaut la vie », alors bon…
Je ferai un bilan, de tout çà une fois par semaine pour éviter d’être trop lourde sur ces sujets là, le reste du temps, je parlerai surtout de ce que j’aime, de ce que je n’aime pas, de mes rêves et de mes projets (oui on a beau être toute cassée sur les plans psy et physiques, on peut quand même en avoir encore, c’est juste un parcours du combattant un peu plus rude que pour quelqu’un qui serait en super forme. Mais « tout ce qui ne tue pas rend plus fort » alors allez zou, on y va…). Je partagerai aussi le monde de la lecture et de la musique, les voyages que je fais en pensées grâce aux livres et à internet, en attendant d’avoir les sousous, pour aller dans les coins que j’aimerais visiter. Je suis une jeune femme à part entière, malgré les difficultés et si j’ouvre ce blog, c’est pour qu’on n’oublie pas que je ne suis pas juste ex-anorexique, dépressive, émétophobe, fibromyalgique et borderline (mon cv médical est plus complet que mon cv professionnel, c’est clair :-s). Il arrivera que j’écrive des choses pas très gaies, n’ayant aucun tabou, aucun sujet ne me fait peur et j’ai vu tant de choses dans les hôpitaux que je me suis un peu renforcée aussi, mais quand j’estime que c’est trop dur à lire, je mets un ptit « attention âme sensible s’abstenir », pour laisser le choix à chacun(e) de lire ou pas, ce genre d’article.
Voilà, en gros qui est Ptite Delph. Jeune femme comme les autres, ou presque, avec ses combats et ses souffrances, mais aussi ses moments de bonheur, de joie, d’amitié, d’amour, parce que c’est important qu’on me voit aussi telle quelle. 
Bienvenue dans mon ptit espace à moi ! 🙂 (j’ai des difficultés pour paramétrer mon blog, et oui, on est blonde ou on ne l’est pas ! du coup, je le trouve un peu fade pour l’instant, mais j’essaie de remédier à tout çà bientôt)