Tag

Allez, un ptit tag, piqué chez Mémy, pour apprendre à connaître mon ptit caractère bien tordu :-p

1 – Imaginons que tu ouvres un parc de loisirs. Ce serait quel genre ? 
Un endroit avec beaucoup d’eau bien claire, je me vois bien l’installer au bord de l’Océan Indien, des immenses toboggans, des coins à découvrir sous l’eau, des jeux de cache-cache dans l’eau, des recherches de trésor, des simulations de piratages à l’abordage. Cà ne fait pas trop parc de loisirs, si ?? :-s ^^
2 – Demain tu décèdes. Iras-tu au paradis ou en enfer ? 
Au paradis, bien sûr, je suis toujours sage comme une image, je le vaux bien !!!! Bon, en fait je ne suis pas trop croyante, mais je crois en ce qui m’aide. Les anges, les anges gardiens etc…
3 – Que feras-tu le 21 décembre 2012 (date de la fin du monde) ?
Je dirais à tous ceux que j’aime, que je les aime et leur répèterais jusqu’à ce qu’on finisse par clapoter tous ensemble, main dans la main. Et la câline que je suis, se mettrait dans les bras de chacun, pour les serrer très fort une dernière fois
4 – Je te dis que j’ai pas le moral, et que je m’invite chez toi pour l’apéro. J’arrive dans les 30 minutes. Qu’est-ce que tu me prépares de bon ? (boivage et mangeage)
On commencerait par des ptits biscuits apéro avec un ptit cocktail (sans alcool, je suis contre l’alcool) et après un bon plat de sushis. Rien de tel pour remonter un moral en berne 🙂
5 – Si tu ne devais mettre qu’une seule chanson dans ton lecteur mp3, ce serait laquelle ?
« Brothers in the arms », Dire Straits. Chanson symbolique qui m’a suivie pendant une hospitalisation que je redoutais. Elle me fait penser à ceux que j’ai perdus dans ce combat contre le mal-être, faut pas me demander pourquoi, tout ne s’explique pas vraiment…
6 – Si tu étais un/une indienne d’Amérique, quel serait ton nom (style… plume de gnou des fourrés, tu vois) ?
Vieille croûte ébouriffée (je sais c’est charmant et très poétique :-p)
7 – A quel jeu télévisé voudrais-tu jouer, et pourquoi ?
« Attention à la marche » peut-être. J’adore Jean-Luc Reichmann que je trouve sympa
8 – Si tu ne devais acheter tes fringues que dans une boutique ou chaîne de boutiques, ce serait laquelle, hein hein ?
Mim, H et M, Camaïeu (suis cuite quand il faut parler shopping et vêtements !)
9 – Préfères-tu manger (en une seule fois) : 2 kilos de saucisses Knacki, ou 2 kilos de macarons, ou 2 kilos d’huîtres ?
Mon estomac est assez petit. Les huîtres, c’est exclu, beurkkkk…  je ne peux pas prendre 1kg de Knacki et 1kg de macarons ???
10 – Quelle torture préfères-tu subir : recevoir de l’eau dans la bouche à la limite de la noyade, ou te faire cramer les pied au tisonnier, ou te faire enfoncer des clous dans les bras et les mains ? Et pour te montrer comme chuis sympa regarde ce qu’ils faisaient de chouette à l’Inquisition. Je suis méga gore là looool
Je tente le cramage d’orteils… sadique va ! ^^
11 -Quel personnage de Walt Disney (dessin animé) voudrais-tu pour ami, et pourquoi ?
Minnie, parce que j’adore sa bouille et elle a toujours de jolies chaussures dont je suis souvent jalouses 🙂 Et puis, elle a une aussi petite voix que moi, déjà un point commun entre nous ^^


Publicités

Qui suis-je ?

Une petite présentation rapide pour ne pas faire fuir tout le monde avant d’avoir commencer à vous en montrer davantage sur moi 🙂 
Delphine, dite Ptite Delph, 34 balais depuis le jour de la St-Valentin, alsacienne d’origine, marseillaise d’adoption depuis 6 ans et demi. J’ai échangé le mauvais temps contre le soleil.
J’avais commencé un blog il y a un 5 ans, dont je mettrai le lien, pour les personnes qui vivent la même chose et qui j’espère pourront se reconnaître dans mes écrits, sur les deux combats qui me rongent et me gâchent la vie il faut bien le dire. Je suis tombée dans l’anorexie à l’âge de 18 ans, associée à une émétophobie bien invalidante (phobie de vomir), puis un trouble borderline s’est consolidé entre mon âme et mes neurones pour y foutre un sacré bordel. Dépression, idées suicidaires etc etc… le parcours classique de quelqu’un qui souffre de troubles alimentaires, l’anorexie n’allant rarement pas sans la boulimie (non vomitive, merci l’émétophobie…). Je vais mieux côté TCA depuis 2 ans maintenant, mais j’ai une fibromyalgie depuis 4 ans, ce qui me pose largement problème, du fait qu’elle est invalidante, parce que j’ai perdu des morceaux de moi dans cette histoire et puis le trouble borderline me fait vaciller entre le blanc et le noir, passant de l’un à l’autre, sans transition, ce qui est déstabilisant, pour moi, mais aussi pour les personnes qui sont proches de moi et qui s’en prennent plein la tronche (non mais, restez, promis, suis quand même gentille comme fille, hein ! ^^)… mais bon, on s’accroche à toutes les branches, à toutes les mains tendues et on vit tant bien que mal, parce qu’il paraît que « la vie n’est rien, mais rien ne vaut la vie », alors bon…
Je ferai un bilan, de tout çà une fois par semaine pour éviter d’être trop lourde sur ces sujets là, le reste du temps, je parlerai surtout de ce que j’aime, de ce que je n’aime pas, de mes rêves et de mes projets (oui on a beau être toute cassée sur les plans psy et physiques, on peut quand même en avoir encore, c’est juste un parcours du combattant un peu plus rude que pour quelqu’un qui serait en super forme. Mais « tout ce qui ne tue pas rend plus fort » alors allez zou, on y va…). Je partagerai aussi le monde de la lecture et de la musique, les voyages que je fais en pensées grâce aux livres et à internet, en attendant d’avoir les sousous, pour aller dans les coins que j’aimerais visiter. Je suis une jeune femme à part entière, malgré les difficultés et si j’ouvre ce blog, c’est pour qu’on n’oublie pas que je ne suis pas juste ex-anorexique, dépressive, émétophobe, fibromyalgique et borderline (mon cv médical est plus complet que mon cv professionnel, c’est clair :-s). Il arrivera que j’écrive des choses pas très gaies, n’ayant aucun tabou, aucun sujet ne me fait peur et j’ai vu tant de choses dans les hôpitaux que je me suis un peu renforcée aussi, mais quand j’estime que c’est trop dur à lire, je mets un ptit « attention âme sensible s’abstenir », pour laisser le choix à chacun(e) de lire ou pas, ce genre d’article.
Voilà, en gros qui est Ptite Delph. Jeune femme comme les autres, ou presque, avec ses combats et ses souffrances, mais aussi ses moments de bonheur, de joie, d’amitié, d’amour, parce que c’est important qu’on me voit aussi telle quelle. 
Bienvenue dans mon ptit espace à moi ! 🙂 (j’ai des difficultés pour paramétrer mon blog, et oui, on est blonde ou on ne l’est pas ! du coup, je le trouve un peu fade pour l’instant, mais j’essaie de remédier à tout çà bientôt)

"Celui qui déplace la montagne, c'est celui qui commence à enlever les petites pierres", Confucius