Moments de bonheurs et d'évasion

Vacances dans les Landes #1 – Mimizan plage

Coucou,

 

mimizan-plage-ferienhaus

 

Me voilà de retour des Landes, où j’ai passée deux super semaines, avec toute ma petite famille. Trois générations sous le même toit, dans la « maison des vacances » comme disait Eva 🙂 Cà m’a fait du bien de penser à autre chose, qu’on se retrouve tous les 7 (2 princesses, mes parents, mon frère, ma belle-soeur et moi), qu’on puisse profiter de la plage et de balades. Le temps n’a pas été des plus ensoleillé toujours, mais franchement, on a eu de la chance. Je me suis lancée des défis et si j’ai pu les réussir, c’est parce que j’avais une joyeuse belle bande derrière moi, pour me soutenir et l’amour pousse aussi à se surpasser.

Vue la quantité de photos, je découperai cet article en 3, au moins, pour qu’il n’y ait pas trop à la fois. Mes 2 ptites princesses ont bien changées depuis la dernière fois que je les ai vues, à Pâques, j’adore leurs petits mots, leurs façons d’être, leurs petites bouilles. Lola avec son grand sourire toujours affiché sur son visage, casse-cou il faut bien le dire, piqueuse de tout ce qui est accessible pour ses ptites mains pas très innocentes ^^, je l’aime ma ptite pépette. Et Eva est une petite chipie toujours prête à donner des câlins, curieuse de tout, à répéter tout ce qu’elle entend (elle m’a fait rire plus d’une fois), pleine de vie. Je l’aime ma ptite nénette. C’était sympa de se coucher et de se lever en sachant qu’on était tous ensemble, les uns à côté des autres, rester au lit un peu, en les écoutant papoter. Ma ptite famille ❤ … j’ai aimé ces 2 semaines, entourée d’elle.

J’ai aussi eu l’occasion de rencontrer Patricia, que j’ai connue via mon blog, il y a environ 6 ans. Habitant près de Bordeaux, elle a fait 3h de route, ce qui m’a déjà beaucoup émue, pour descendre nous rejoindre pour une après-midi ensemble et c’est quelqu’un de formidable, même si je le savais déjà. C’est toujours magique de pouvoir passer du virtuel au réel, même si je n’aime pas trop ces termes, parce que tout le monde est bien « réel ». Je regrette qu’elle soit aussi loin…

La « maison des vacances » était située le long du Courant de Mimizan. C’est le « bras » qu’on voit sur la photo ci-dessus, qui sépare les parties Sud et Nord de la ville. Des étangs se « vident » dans le courant qui fait 7 kms et se déverse du coup dans l’océan, en suivant le rythme des marées. De l’autre côté d’où on était, il y a la Plage du Courant, on n’y a pas été, mais elle semblait agréable quand la marée était entre deux. Ni tout à fait haute, ni tout à fait basse. Certains y pêchent aussi. D’autres peignent. Beaucoup sont assis et regardent, songeurs, la vie qui se fait sur le Courant. J’ai aimé cette ambiance. Pour commencer la série photos, j’ai choisi le courant du coup, vu qu’on était au bord, c’est un peu logique comme début de l’histoire 🙂 Je vous laisse en images, bonne visite et à demain pour la suite. Il suffit de cliquer sur la 1ère photo et un diaporama apparaît.