Mes petits et grands bonheurs

Mme Fleur ou la joie de donner aux autres

Photo : Pinterest

Après « Oscar et la Dame rose » que j’ai beaucoup aimé d’ailleurs, d’Eric-Emmanuel Schmitt et le film qui a été tiré du livre, on trouve « Ptite Delph et Mme Fleur ». Dans mon immeuble, il y a 2 ailes. Je suis dans la première et elle est dans la seconde. La première fois que je l’ai rencontrée, c’était à une sortie d’hôpital, je rentrais chez moi avec un air morne et au détour de l’immeuble duquel elle sortait, elle pétillait avec un grand sourire et j’ai été transportée dans son monde. Ce n’est pas son vrai nom, je ne sais même pas comment elle s’appelle d’ailleurs. Je l’ai surnommée Mme Fleur, tout simplement parce qu’elle a toujours une grosse fleur à son oreille, ce qui lui donne un air de magie, un personnage sorti tout droit d’Alice au pays des merveilles. A chaque fois qu’elle me voit, même si je suis encore sur le trottoir, prête à grimper les escaliers, elle me sourit et commence à papoter de tout et de rien. Et autant, j’avoue parfois avec certaines personnes j’ai envie d’abréger, mais ce n’est jamais le cas avec elle. Elle est remplie de vie, est d’un certain âge et semble avancer mieux que moi à cavaler dans les rues marseillaises. On sait à quel point je m’attache aux regards et à ces attitudes qui me réconcilient avec les gens, bien souvent. Et elle en est le symbole, de ce comportement que j’affectionne tant. Elle s’inquiète parfois de savoir si je ne vais pas avoir froid, si ça va aller pour porter ma poubelle de l’autre côté de la rue, si je veux qu’elle attende que je revienne pour être en sécurité. Une grand-mère qu’on a envie de choyer. A chaque fois que je descends ou monte chez moi, j’ai l’espoir de la croiser par là pour qu’elle diffuse de sa joie de vivre avec sa fleur toujours camper derrière l’oreille. 

La dernière fois que mes parents sont venus, pour rire parce qu’ils allaient se demander de qui je parlais et raconter qui elle était vraiment, je leur ai dit « vous n’avez pas vu Mme Fleur ?? » « Mme Fleur ? Non… » J’ai expliqué pourquoi je l’appelais ainsi et raconter mes rencontres avec elle au détour de notre immeuble. Ma maman qui n’avait pas tout suivi, me demande où elle habite et en entendant que je ne sais pas non, elle me répond « tu as regardé si tu trouvais une Mme Fleur sur l’interphone du bâtiment B ? » Grand moment de solitude…. Maman, ce n’est pas son vrai nom, c’est moi qui l’appelle de cette façon affectueuse 🙂 

J’aime ces personnes qui font parfois mon quotidien, que je ne croise pas tous les jours, parce que je ne peux pas sortir chaque jour, mais qui sont capables de changer le regard sur les gens, juste grâce à leur comportement, leur sourire, leurs regards.

Comme vous pouvez voir, je suis toujours autant obsédée par ces êtres colorées de l’intérieur (même si Mme Fleur est aussi colorée de l’extérieur. J’ai pensé à elle davantage la semaine dernière, parce qu’il y avait une adorable mamie, surnommée « Mme Couleurs », dans les Reines du shopping) avec le regard plein de vie. On se raccroche vraiment à tout ce qu’on peut ❤

Publicités

2 commentaires sur “Mme Fleur ou la joie de donner aux autres

  1. Il y a des êtres qui rendent la vie plus douce, de belles âmes qui parcourent le monde, qui envoient de la lumière tout autour. Je suis heureuse que tu ai Madame Fleur près de toi ma jolie Delphine.
    Je t’embrasse fort. L’escargot et moi pensons fort à toi le soir en relisant l’histoire de Flash!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s