Des combats qui me touchent

Etrangère

Je me sens parfois étrangère dans ma propre vie, avec des repères tout déséquilibrés. Etrangère à mon blog même en essayant d’être là avec mes mots mais ne plus être là malgré tout. Etrangère à cette dimension relationnelle que je perds humainement, si encore j’arrive à me sentir humaine parfois, tellement tout me sature et me dépasse. Etrangère dans le miroir ce n’est pas nouveau, mais c’est quelque chose de toujours effrayant pourtant, parce que c’est comme si le corps n’était plus attaché à l’âme finalement et c’est comme se voir sans se voir.

J’ai voulu faire la liste des choses positives de l’année, mais n’y arrive pas. J’arrive juste à pondre ça en pleurant comme une madeleine. J’essaierai demain ou dimanche. Ou jamais me connaissant c’est bien possible aussi.

C’est bien sombre dans ma tête. Je sais qu’il y a des couleurs entre le blanc et le noir, mais c’est juste la théorie, la pratique est lourde à porter. Je savais qu’on pouvait être lasse de soi, je l’ai connu à travers les dépressions, mais pas en étant aussi lucide de voir un corps se trimbaler juste parce qu’il le faut. Avec cette envie de l’abandonner là et de ne plus jamais y toucher. Continuer pour ceux qu’on aime. Même si ça coûte à un point pas possible souvent. 

Publicités

15 commentaires sur “Etrangère

    1. Merci Cath, courage à toi et ne rêve pas de ton voisin super sexy, ça risquerait de tourner au cauchemar encore davantage… prends soin de toi. Gs bisous

  1. Je pense fort à toi. Il parait que les turbulences de début d’année vont s’apaiser jolie Delphine! Je t’envoie plein d’amour et de courage. Je sais que tu t’accroches. Souviens toi à quel point tu es une belle personne. Et à quel point ici on t’aime! Fort!

    1. Merci ma Marie, pour des turbulences ce sont des turbulences oui… heureusement que je suis un peu remontée parce qu’il y a de quoi s’affoler souvent… c’était de sacrées réjouissances dans mon corps et ma tête. Parfois la tête tient le choc, mais souvent tout se casse la gueule. Je vous aime fort aussi ❤ Gs câlins pour ptit escargot et toi.

    1. T’en fais pas, ils se sont un peu relevés. Vivre au jour le jour est d’actualités à tous les niveaux et ça donne vite la sensation d’un immense vertige qui paraît insurmontable. De gs bisous. J’essaierai de faire le thème pour les apéros cosmiques demain ou après-demain, ça me changera les idées ❤

  2. Relève la tête ma belle Delphine, et tiens le coup. Ne lâche rien, un jour à la fois, avec ce que tu peux de petits sourires et de forces, et si tu flanches, tu sais qu’il y a des gens qui t’aiment, et des gens qui te soutiennent. Je t’envoie de la tendresse en pensées, du courage, et je prierai pour toi comme je te l’ai dit un jour, je n’arrêterai pas.
    ❤ ❤

    1. Merci ma Julie, j’espère que ta sortie vers la mer a pu te faire du bien aussi pour le coup :/ Comme tu dis, un jour à la fois… j’essaie de l’appliquer pour mon stage un peu bancal côté repères lui aussi. Il me manque parfois un parachute sur le dos pour l’ouvrir en cas de chute. Merci pour tes prières, elles me touchent toujours autant depuis ce jour là oui ❤ de gs bisous (et merci pour tes lundis yoga -oui oui je suis fidèle abonnée, je ne rate pas tout quand même 😉 – j'essaierai ce w-e de faire la 2ème avant de me coucher. Il y a des mouvements que je ne peux pas forcément faire du coup j'attendais la fin de semaine pour bien prendre le temps de tester ce qui est possible de faire et pas. J'adore ta jolie voix et ton naturel ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s