Le coin lecture

Les premiers livres d’une vie

Mon plus vieux livre, aussi vieux que mon célèbre âne Cadichon

Un moment que je ne suis pas venue, de nouveau. Il y a eu la période pré-anniversaire qui n’a pas été facile à gérer, le 14 lui-même qui a fait ressortir les absents encore plus fort et qui a sonné comme du définitif et il fallait le gérer aussi… Puis j’ai eu mes parents, en profitant au maximum d’eux. Un corps déglingué à cause du temps plus tard et me revoilà… 

En nettoyant mon portable des photos inutiles, j’ai vu celles que j’avais prises chez mes parents, à Noël, de ce livre qui m’est tellement précieux et ça m’a rappelé que je comptais en parler ici. 

Du haut de mes 6 ans, c’était le premier livre que je recevais pour mon anniversaire justement. La même année, j’avais eu des Oui-Oui pour Noël et pareil, il fallait me traîner avec les livres que je ne quittais plus et qui sont toujours là aussi. Je vois encore ma tête en ouvrant le paquet de mon Ane Cadichon, c’était tellement l’ouverture des portes vers le monde des plus grands. Et puis ce n’était pas n’importe qui la Comtesse de Ségur, je la connaissais depuis un moment parce que ma maman me lisait les Malheurs de Sophie dans un grand livre qui est toujours là aussi. Je suis attachée à toutes ces choses qui ont fait mon enfance. Elle-même est précieuse, c’est d’elle que j’ai pu conserver mon âme d’enfant et c’est ma richesse intérieure quand le reste ne tourne plus rond. 

Je me souviens de l’impatience de commencer les premières lignes de mon nouveau copain Cadichon. La boule au ventre qui monte et descend remplie d’excitation avec la pensée qui va avec « hhhiiiiiiii je vais lire tout à l’heure, c’est super ! » et c’était une bulle qui se refermait sur moi dès que j’entrouvrais le livre pour découvrir toute seule les histoires de Cadichon. C’était mon monde et il y avait des barrières tout autour de moi. Je n’entendais et ne voyais plus rien et quand il a été fini, j’ai ressenti ce vide, comme s’il m’avait abandonné mon âne et que notre histoire à tous les deux s’arrêtaient là. 32 ans après, mon histoire avec lui n’est pas finie, parce qu’entretemps j’ai appris que les livres ne meurent jamais et que tout y est bien a(e)ncré et que je peux leur faire confiance, parce qu’ils sont bien là. 

J’ai toujours continué à lire. A me concentrer plus difficilement malgré les livres que je voudrais dévorer. Chez mes parents, j’avais une petite étagère près de mon lit avec les livres que j’affectionnais davantage. Parfois la nuit, quand des angoisses se réveillaient, je les regardais, ils étaient là, à veiller sur moi. Il y avait l’âne Cadichon de mon enfance qui veillait sur mon sommeil et mes rêves déjà pourris de l’époque. Il ne pouvait rien m’arriver, ils étaient là, bien présents. Et je me rendormais en leur compagnie. 

Avec le temps, il m’est arrivé de me demander si je lisais les bonnes choses, et pire « si je lisais bien ». Avec tous mes sens éveillés pour bien m’imprégner de tout. Avec ma mémoire d’enfer, je me suis rendu compte que ça bloquait tout en moi et que je n’arrivais plus à lire du coup. Et puis tout s’est débloqué quand on s’est intéressé à ce que j’aimais aussi lire, même si les goûts n’étaient pas identiques, j’ai compris qu’il n’y avait pas de lectures moins bonnes que d’autres. Mais que c’était un échange. Comme quand j’arrivais dans la cour de récré au cp, en disant « j’ai eu l’Ane Cadichon pour mon anniversaire, il est trop bien ». 

Bref, c’est tout décousu, mais je crois que les seuls messages de ce post sont la conservation de l’âme d’enfant pour surmonter le reste. J’en parlerai dans un autre post, elle mérite qu’on fasse en sorte de ne jamais oublier qu’on a tous été des enfants mais que beaucoup d’adultes l’ont oubliée. Ce n’est pas moi qui le dis, c’est A. de St-Exupéry, mais je suis d’accord. Et puis le 2ème message est que peu importe ce qu’on lit, l’essentiel est juste de se faire du bien et de trouver du plaisir à travers les lignes qui nous transporteront pendant la durée du livre, voire encore après pour ceux qui marquent et laissent des traces. 

L’évasion et l’oubli de soi à travers l’encre et le papier. 

Quel a été le premier livre que vous avez lu, vers à peu près le même âge ? 

Publicités
Le coin lecture

Tag « la lecture et moi »

Source Photo : Pinterest

                                                                                                                                                                                                                  J’ai vu ce tag sur quelques blogs et trouvé l’idée sympa de se découvrir à travers notre façon de voir les livres et de lire.

1) Plutôt corne ou marque-pages ?

Je préfère un marque-pages. Papier ou plus dur, voire métallisé. Souvent je le choisis en fonction du livre que je suis en train de lire.

 2) As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Oui plusieurs, les personnes qui me sont proches savent que j’aime lire et depuis toute petite, c’était un cadeau qui me faisait largement avoir un grand sourire jusqu’aux oreilles et c’est toujours le cas 🙂

3) Lis-tu dans ton bain ?

J’aime bien lire quelques pages avant de lâcher mon livre (pas dans l’eau hein ! ^^) pour fermer les yeux et en profiter pour détendre mes super muscles.

4) As-tu déjà pensé à écrire un livre ?

Oh oui… il est en cours, même si je n’en vois plus le bout et que je me demande s’il sera utile. Pleine de doutes.

5) Que penses-tu des séries de plusieurs tomes ? 

En général, j’aime le 1er et au fil des tomes, je me lasse. Je ne lis jamais toute une série à la suite en tout cas, j’ai besoin de lire autre chose, entre. Du moins, si j’ai envie de continuer…. ce qui est rarement le cas…

6) As-tu un livre culte ? 

« Véronika décide de mourir » (loin d’être aussi triste que le titre peut le montrer…) peut-être… ou « Into the wild »

7) Aimes-tu relire ? 

C’est rare que je relise, les seuls avec lesquels je le fais sûrement, ce sont ceux qui ont un but plus philosophique, comme les livres de Paulo Coehlo par exemple. Des livres où je puise certaines choses pour me faire repartir, en gros. 

8) Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu’on a aimés ?

Ah ben oui bien sûr ! 

9) Aimes-tu parler de tes lectures ? 

Ce n’est pas que je n’aime pas en parler, c’est que je ne sais pas bien en parler. J’ai des problèmes pour raconter, même si j’essaie de corriger cette lacune, parce que c’est beau de pouvoir partager ses lectures.

10) Comment choisis-tu tes livres ?

Tout dépend de mon humeur, de ce que j’ai envie de lire comme style. Parfois ce sont des livres dont j’ai entendu parler, sinon je passe un long moment à la fnac ou à la bibliothèque à lire les résumés. Je les choisis en poche pour plus de facilité à les tenir par contre.

11)  Une lecture inavouable ? 

Heu… je suis une jeune femme sage moi oh ! 🙂 Rien d’inavouable qui me vienne en tête.

12) Des endroits préférés pour lire ?

Sur mon lit, sous la couette, sur mon balcon, sur la pelouse ou le banc (çà dépend de la saison ^^) d’un jardin près de chez moi ou sur la plage. Je lis un peu partout, tant que je peux me faire dévorer toute crue par mon livre 🙂

13) Un livre idéal pour toi serait… 

Ceux qui apportent des réponses à mes questions…

14) Lire par-dessus l’épaule ?

Je ne raffole pas de çà non.

15) Télé, jeux-vidéos ou livre :

Je suis très série et j’aime découvrir de nouveaux films sans arrêt, mais pas forcément à la télé, vu les programmes du moment :/. Je ne joue pas aux jeux-vidéo, donc les livres et le net pour la partie séries/films.

16) Lire et manger ?

Non je n’aime pas manger en lisant, j’ai l’impression de ne pas arriver à faire les 2 en même temps ^^, que ma concentration se fixe plutôt sur ce que j’avale.

17) Lecture en musique, en silence, peu importe ?

J’ai toujours un bruit de fond, mais quelque chose sans paroles, soit de la musique douce, de relaxation, ou une vidéo d’asmr.

18) Que deviendrais-tu sans livres ?

J’aurais l’impression qu’on me vole une partie de moi. Je serais bien malheureuse sans eux en tout cas et me sentirais vide de ne plus « avaler de pages ».

19) Tu achètes un livre sur le net et tu le reçois un peu abîmé. Que fais-tu ?

Je le conserverais tel quel, mais enverrais peut-être un mail au site où je l’ai acheté pour leur conseiller de mieux les protéger et j’irais dire à la Poste de faire correctement son boulot sans massacrer les colis lol J’achète peu par le net, je préfère me déplacer de toute façon.

20) Quel est l’élément qui t’a donné le goût de la lecture ?

Oui-Oui et la bibliothèque rose, 2 livres que j’avais reçus à Noël et à mon anniversaire, quand j’ai commencé à arriver à déchiffrer les premiers mots. Je crois que je n’ai jamais été aussi heureuse de pouvoir découvrir ce plaisir là. Sans oublier Souricette et Souriceau, les 2 petites souris avec lesquelles j’ai appris à lire avec ma maîtresse préférée au cp 🙂

21) Que pensez-vous de toutes ces adaptations cinématographiques ?

Parfois je ne retrouve pas la profondeur des personnages. Quand c’est la trame que je ne retrouve pas du tout, pour le coup je suis furax et le vois comme un manque de respect envers l’auteur. Tout dépend de l’adaptation qui en est faite et du style de livre que c’est peut-être aussi.

22) Si tu ne devais retenir qu’un seul personnage rencontré dans tes lectures, ce serait lequel ?

Ben pour suivre mon livre culte… Véronika…

23) Quels sont les 5 livres de ta pal qui te font le plus envie?

J’ai le livre « mange, prie, aime », un livre de Virginia Woolf qui m’attendent déjà et relire « Maktub » que j’ai reçu en poche de la part de quelqu’un que j’aime beaucoup 😉

24) Si tu ne pouvais plus lire qu’un seul type de livre, lequel ce serait? 

Ceux qui donneraient un sens à ma vie, qui me réconcilieraient avec moi-même et la vie.

25) Comment classez-vous vos livres dans votre bibliothèque?

Par taille en général, même si c’est compliqué, parce que tout est dans un meuble et que je fais surtout comme je peux du coup 🙂 On va dire que j’ai plus de livres que de place en gros hihi

26) Etes-vous livre papier ou ebook ?

J’aime bien ma liseuse que j’utilise surtout quand je remonte dans ma famille, parce que c’est pratique dans le train et à la maison, mais sinon, je préfère le papier qui me manque vite du coup, quand j’ai passé un moment sur ma liseuse.

Je ne tague personne, je laisse faire les personnes qui le souhaitent.