Des blablas de toutes sortes

La différence entre entendre et écouter

Source crédit photo : Pinterest

J’entends d’ici « il y a une différence ?? ce n’est pas pareil, entendre et écouter ?? » Non… et l’écart est large entre ces 2 mots que beaucoup ne savent pas utiliser.

Si on a deux oreilles qui sont en état de bon fonctionnement, on va dire que tout le monde peut entendre ce que quelqu’un dit. Pour écouter, par contre, on est obligés d’écarter encore davantage les écoutilles pour faire entrer les données dans cette chose qu’on appelle le cerveau :/ Vous savez cet engin un peu complexe, j’en conviens, mais nécessaire pour apprendre à écouter les autres, partager des informations plus ou moins importantes, les intégrer et en faire quelque chose pour la personne…

Ecouter, c’est savoir aussi lire entre les lignes parfois. Je suis de celles qui pensent qu’à tout comportement, il y a une raison et que juger est du coup trop simple, sans en savoir davantage. Il m’arrive parfois de répéter 36 fois certaines choses, je ne sais jamais si c’est un problème de concentration venant de la personne en face de moi, un m’en foutisme complet (ce qui m’énerve le plus évidemment…), une incompréhension de ce que je raconte et du coup je me demande si je parle bien français ou si les mots sortent peut-être dans une autre langue quand je parle.

Et il y a ceux qui entendent ce qu’on dit, mais qui n’écoutent pas, qui continuent à aller dans leur direction sans tenir compte de ce que l’autre dit. Le comportement qui m’agace le plus, parce qu’au delà de ne pas écouter, on ne respecte pas non plus le choix de la personne, on ne tient pas compte de ce qu’elle souhaite ou pas. Il y a des mots qui sont à écouter encore davantage, parce qu’ils sont forts à mes yeux. Ce sont les mots « non » et « stop ». Deux petits mots qui peuvent être entendus mais pas forcément écoutés et respectés… en sachant qu’il y a toujours une raison à tout… 

Il y a 10 ans, j’aurais donné cher pour pouvoir hurler « stop », pour que celui qui a abusé de moi arrête son massacre sur moi. Je ne pouvais pas… par peur sans doute que ce soit encore pire, je n’en sais rien. Il y a 25 ans, j’aurais voulu dire « merde » à ceux qui m’ont harcelés mais pareil, je n’étais pas en mesure de le faire. La peur du « pire ». Entretemps, j’ai appris. ON m’a appris, parce qu’il le fallait pour me protéger, autant physiquement que moralement à prononcer ces 2 mots précieux… 

Il n’y pas longtemps, j’ai hurlé « non » et « stop tu aggraves les choses » à quelqu’un. Quand on se plante devant chez moi, alors que je n’ai jamais vu la personne dans un lieu neutre, que je n’ai rien demandé même si les intentions étaient bonnes, parce qu’il y avait l’inquiétude de voir mon compte facebook désactivé. Plus il insistait, plus je devenais cinglée chez moi à dire ce putain de non. Non je ne voulais voir personne, surtout pas quelqu’un que je connaissais juste par écrit… Plus je disais non, moins il écoutait et je me suis retrouvée encore plus mal pour le coup. 

Je l’avais laissé derrière la porte après avoir dit pendant 1h ces fameux « non »… « stop tu empires les choses en faisant çà ». Ce n’est pas m’aider de ne pas écouter ce que j’ai dit, quand je dis « non » c’est non, c’est si dur à comprendre ?? 

Au-delà de l’insistance qui m’énervait alors que j’étais déjà dans un sale état et que mon trouble borderline était à son apogée, j’ai paniqué… et revécu l’abus. Comment expliquer qu’on a peur d’un homme à qui on a juste parlé par écrit ?…. Comment expliquer que l’autre, je le cotoyais tous les jours, on se parlait et qu’un jour, malgré tout il a dérapé trop loin au point de détruire encore une partie de moi… Pour le coup, j’avais 2 choses à gérer, ce soir là… le « non » qui était sûrement entendu mais pas écouté pour un sou… et j’imaginais tout et n’importe quoi, parce que j’ai conscience de ne pas être réparé de ce côté là et il m’arrive de paniquer quand un homme est trop près de moi dans un endroit trop confiné, parce que j’ai des scènes qui reviennent en boucle. C’est si dur à comprendre ? Si dur à écouter « non » ? Quoi dire de plus à quelqu’un « stop tu empires les choses »… 

Ecoutez les gens, ils ont toujours une raison qui les font réagir comme ils le font ! Personne s’est demandé pourquoi j’avais dit « non » finalement. Et moi j’avais besoin de me mettre à l’écart, parce que plus la soirée avançait, plus j’allais mal finalement, çà non plus ce n’était pas écouté, du coup je n’ai rien dit. Cà ne servait à rien, je m’en apercevais bien. Il n’y a pu avoir que son son de cloche et le peu que j’ai lu entre les lignes et les allusions et insinuations sur la situation m’ont fait fuir encore davantage, j’ai redésactivé mon compte pour le coup… le pauvre je l’avais laissé dehors, j’ai ri… (enfin façon de parler, parce que je n’avais rien demandé et ne l’avais pas obligé à être là hein…). Pourquoi j’ai réagi comme çà, bof peu importe, c’était pas la peine d’écouter la raison. A mes yeux je n’avais pas besoin de justifier mes « non » et mes « stop ». Quand on dit à quelqu’un qu’il empire les choses, j’estime que c’est déjà bien assez suffisant, encore faut-il l’écouter au lieu de juste l’entendre justement…

Apprendre à écouter, à comprendre peut-être pourquoi la personne réagit de telle façon avant et si elle vous dit « non » respecter ce mot, qu’il soit employé dans n’importe quelle situation, c’est que la personne ne peut pas dire plus fort qu’elle ne veut pas quelque chose. On peut s’intéresser à la raison de la personne ou pas, personnellement je m’en fous, tant qu’on respecte mes choix…  Là en l’occurrence c’était « non » parce que j’avais peur tout simplement en plus d’être mal à cause de ce qui m’avait déjà fait désactiver ce fichu compte et de mon anniversaire pourri une fois de plus et que pendant que je m’évertuais à lui dire de partir, en même temps, je gérais une crise de panique parce que j’avais ces flashs devant les yeux de certaines scènes vécues et c’était trop à gérer. Parce qu’il suffit parfois de quelques mots qui peuvent faire rappeler certaines choses aussi et réveiller les vieux démons… et quand je vais aussi mal, tout est démesuré dans mes émotions. Si on m’écoutait vraiment parler, on le saurait d’ailleurs, tiens…

Entendre tout le monde y arrive…. ECOUTER est encore plus important dans les relations qu’on a… Parfois c’est la meilleure façon d’aider les gens au lieu d’insister ce qu’ils ne souhaitent pas avoir…. Pour leurs raisons qui leur appartiennent qui sont à respecter si ce n’est pas trop demandé…

Source crédit photo : Pinterest
Publicités

9 commentaires sur “La différence entre entendre et écouter

  1. Comme je te comprends, j’aurais réagi pareil. Une personne que tu ne connais que par écrit sachant ton vécu aurait dû s’abstenir de vouloir entre chez toi, c’est ton intimité, ta bulle de sécurité.
    Entendre c’est une chose, écouter en est une autre.
    Tu n’as pas à justifier de désactiver ton compte facebook. Bon on peut s’en inquiéter mais lorsque tu as dit non il aurait dû respecter ton choix. J ete fais de gros bisous ma p’tite Delph.

  2. Ces deux mots sont en effet bien différents ma belle Delphine. Ecouter l’autre implique d’agir en fonction de ce que l’autre demande, et pas en fonction de notre propre ressenti ou de nos envies. Parfois aider les autres, c’est tout simplement dire « je suis là, à côté si tu as besoin », mais ne surtout jamais les forcer à réagir selon nos critères.
    J’imagine ton angoisse dans cette situation. Il est en plus vrai que certains évènements nous font revivre des choses douloureuses et les images qui viennent nous hanter nous déstabilisent complètement.
    Tu as bien fait de dire « non ». Tu l’as sorti et ça c’est déjà beaucoup. Car ce « non » c’était aussi pour te protéger toi, c’était te donner de l’importance, de la valeur. Et ça ce n’est pas rien.
    Je t’embrasse bien fort Ptite Delph et prends soin de toi.

    1. Merci ma Marie ❤ de mon côté, je réagis comme tu dis dans la 1ère partie de ton comm oui, le respect de ce que souhaite l'autre, avant tout et çà a réveillé certaines choses, le fait d'insister, je me suis sentie de nouveau prisonnière comme je l'avais ressenti à cette période là et je m'énerve encore davantage maintenant si mon "non" n'est pas respecté oui… çà laisse des traces… Merci de comprendre ma réaction en tout cas, j'ai pu faire le constat que ce n'était pas évident pour certaines personnes autour de moi. Le pauvre, tu comprends….
      Gs bisous à toi et ptit escargot ❤

  3. Comme je te comprends ma tite Delphe 😉 je n’ai en ce moment pas accès à face book et le temps passant je me rends compte que celà ne me manques pas… J’ai, enfin, pu être opérée le 25 février et pas sans peine parait t’il!!!
    Non n’est pas un gros mot et le dire te libère … Je t’embrasse très fort à bientôt
    ❤ Cathie ❤

  4. Je fais un p’tit tour sur ton blog!!! Ecouter et Entendre c’est tout un art… entre ce que l’on entend, ce que l’on veut entendre, ce que l’on croit entendre et ce que l’on entend réellement… Entre ce que l’on veut dire, ce que l’on peut dire et ce que l’on dit…
    Prends soin de toi 😉
    ❤ Cathie ❤

    1. ce n’est pas évident c’est clair… maintenant que tu en sais davantage, tu comprends mieux mon point de vue… d’autres ne se sont pas donné la peine de chercher à comprendre, tant pis… Bisous ma Cathie, çà m’a fait plaisir d’avoir de si bonnes nouvelles 🙂

  5. putain les gros lourdingues qui insistent même si c’est de la bonne intention, c’est saoulant hein!!! je t’imagine ma pauvre pfff non c’est non quoi bordel de couille….ça m’ennerve ce genre de personnes 😦
    pleins de bisous ma delph, j’ai adoré ton article, c’est si vrai! entendre et écouter c’est différent et bcp trop de gens entendent au lieu d’écouter 😦 c’est le cas dans le boulot de matt tiens pfff bref je t’expliquerai

    1. oui qu’on se fasse du souci pour la personne, surtout qu’on sait que parfois ce n’est pas la joie :/ mais à partir du moment où on dit non une fois, j’estime qu’on peut respecter çà aussi, je ne sais pas et après ne pas faire allusion qu’on a pris froid en plus…..
      Matt aussi a des soucis au taf à cause de ce genre de situation ? Mince 😦 dis moi oui 😉 j’espère que çà ne le mine pas trop en tout cas, parce que moi c’était juste une soirée…. gs bisous ma Lili, tu as vu, je t’ai mis une dédicace sur le 1er jour ^^ je parlais de mon blog ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s