Les projets des copinettes

Apéros cosmiques – « Ce qui coule dans mes veines »

Source image : Pinterest

Aileza a lancé les apéros cosmiques il y a quelques mois déjà et c’est toujours un plaisir de rejoindre ce moment quasi mensuel. N’hésitez pas à rejoindre cet apéro bien spécial 🙂 Voilà ma participation, dont le thème est « Ce qui coule dans mes veines ».

« Ce liquide qui coule en moi est toujours en ébullition, actif à des allures qui dépassent parfois l’entendement. Il brûle la fine épaisseur de mes veines, tant l’afflux peut être violent, quand je suis animée par l’amour de ma famille, par des marques d’affection d’ami(e)s qui me rendent encore vivante, qui font de moi quelqu’un d’important et qui donne un sens à l’existence. Il réchauffe tout mon être, comme si j’étais invincible et qu’il ne pouvait rien arriver, ni à moi, ni aux personnes qui me sont chères. Il brille telle une flamme qui permettrait de la faire briller à des kms alentours. Je crois en l’énergie qui passe entre les gens, que se soit par contact quand des bras me serrent très fort pour me montrer de l’affection. Par un regard, un geste, un mot sincère qui vont donner sens à la vie. A ma vie.

Ce qui est coule dans mes veines est toujours quelque chose qui me va droit au coeur. Qu’il prenne de jolis coups ou de sales tours qui le ternissent en même temps que ce qui est en train de couler en moi… Source image : Pinterest

Mais parfois, cette substance qui me sert de sang se fige et se glace en moi, il donne une sensation de froid intérieur que rien ne pourra réchauffer. Je l’imagine naviguer au ralenti quasiment inerte, bleu. Le mensonge, l’hypocrisie, l’absence, les excuses qui me rendent imbécile aux yeux des autres, la perte de confiance en eux du coup, le bloquent, parce que ce ne sont pas mes valeurs à moi. Je vais même à l’encontre de ces sentiments qui bousillent le bon cheminement de mon liquide intérieur et qui ne m’appartiennent pas, mais qui entraînent la déception. Ce n’est pas mon essence personnelle et c’est comme si ce qui coulait dans mes veines à ce moment là était éteint. La flamme s’atténue et il faut que je fasse attention à ne pas la laisser se consumer.

Dans l’un ou l’autre cas, j’ai autre chose, en parallèle de tout cela, qui coule dans mes veines. De l’encre. Parce que c’est la seule façon que j’ai d’expulser le meilleur comme le pire et je crache un jet d’encre sur mon écran pour me libérer du pire ou pour consolider le meilleur. Le partage de celle que je suis à tous les niveaux, dans l’espoir de laisser une trace d’encre indélébile de ce qui aura coulé dans mes veines durant toutes ces années de vie. Le  jour où j’ai arrêté de m’auto censurer pour X raisons, j’ai senti que l’afflux était encore plus fort et qu’il éjectait à une vitesse grand V le contenu de ses veines, de tout ce qui pouvait être contenu dans ma tête, dans mon coeur et au plus profond de mes tripes surtout. Sans tabou.

Ce qui coule dans mes veines est un bouillon, un cyclone, une cocotte minute qui vit les belles et les mauvaises choses d’une façon surdimensionnée. Je sais juste que je laisse de moins en moins, les gens me donner l’occasion de penser que ce qui coule dans mes veines est bleu, froid et inactif. Et je m’accroche au maximum à ceux qui arrivent à donner à ce sang, des teintes rouge vif, intense, vivante. La vie dans des petits tuyaux veineux qui se diffusent dans des canaux artériels qui vont droit au coeur pour l’embellir et lui donner un sens, parce qu’il le mérite après avoir autant souffert…. »

Publicités

16 commentaires sur “Apéros cosmiques – « Ce qui coule dans mes veines »

  1. Tu m’as toute chamboulée, c’est profond, sensible et sincère. J’aime énormément ! Tu as beaucoup de talent ❤
    Que l'effervescence du rouge l'emporte sur le froid du bleu et que l'écriture continue à t'accompagner comme une alliée 🙂
    Bises et mille mercis ma belle de t'être ainsi livrée ❤

    1. Merci ma belle Aileza, j’avoue que je cherchais un texte plus gai pour un apéro ^^ mais le coeur n’était pas à rire, je suis en zone bleue et c’est çà qui a fait le choix d’écrire ce texte qui est sorti tout seul pour le coup (parfois plus on cherche moins on arrive à écrire, il vaut mieux laisser couler l’encre sans trop chercher). Il vient du plus profond des entrailles en tout cas :/ je me suis vidée… de gs bisous et merci à toi, bad girl ^^ ❤

  2. Moi j’aime ce qui coule dans tes veines. Car c’est la vie, la vie qui dépasse la peine, la souffrance, la vie qui jaillit et disperse de l’amour un peu partout autour. Ton texte est sublime et vrai, il est le juste reflet de la belle personne que tu es. Fais confiance à ceux qui voient le meilleur en toi. Toujours.

    1. Merci ma Marie, j’avoue que le bleu prend le dessus de nouveau… comme je dis plus haut à Delphine, je crois que mon post sur les astuces pour dépression m’aura foutu une sacrée poisse purée… Mais bon, j’ai toujours des périodes comme celles-çi, on va faire avec. Mais je sens que j’ai besoin de faire attention à ce qu’on fait avec moi côté « faire confiance à ceux qui voient le meilleur ».. de gs bisous à tous les 2 ❤

  3. coucou ma delph! c’est quoi les apéros cosmiques?! en tout cas ton article est comme dab (enfin presque) magnifique! tes mots sont touchants, tu sais tellement bien t’exprimer par écrit c’est fou! je t’embrasse ma chérinette

    1. Merci ma Lili, c’est une copinette qui a lancé ce projet. C’est un apéro virtuel qui est fixé à une date précise et pour ceux qui ont envie de participer, on écrit un texte sur un thème qu’elle a choisi. Et le jour de l’apéro, elle répertorie toutes les participations des différents blogs et c’est comme si on était plus près, le temps d’un moment. Et de mon côté, çà me permet de parler d’après un thème précis, ce que je n’ai jamais fait jusqu’à maintenant. Histoire de faire travailler mon imagination (même si là c’est bien loin d’être imaginaire évidemment) Bisous ma Lili

  4. merci de ces explications ma delph ❤ je ne cesse de penser à toi…parles moi avant d'agir comme ça ma puce….faut pas rester seule…je t'aime fort et tiens à toi comme tant d'autres…

    1. Je pense aussi à toi ma Lili ❤ dans ce genre de situation, je ne voulais parler à personne, j'aurais eu trop peur qu'on ne me laisse pas partir…. le but n'était pas de demander de l'aide o de dire que çà allait si mal… je t'aime fort, jusqu'à la lune, comme je dis à Eva et Lola ^^ De gs bisous ma belle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s