Le coin lecture

« Prodige », Nancy HUSTON

Le dessin fait un peu peur je trouve, c’est dommage :/ ou alors c’est moi ???

J’ai découvert cette auteure franco-canadienne grâce à une amie et j’apprécie le rythme de ses livres. J’ai commencé « l’empreinte de l’ange » après celui-çi. La musique est souvent au coeur de ses livres, elle en parle, mais elle le fait transparaître aussi en prenant un certain rythme. Personnellement, la musique est souvent l’alliée de l’écriture (je n’écris jamais sans musique et la choisit, selon ce que je veux dire, parce qu’elle m’aide à poser les mots) donc elle ne pouvait que me plaire. Je ne suis pas douée pour raconter les livres (ni les films d’ailleurs), donc ne m’en voulez pas si ce n’est pas une critique digne de ce nom ^^. C’est avant tout le partage de ce que je lis que je veux faire passer et, pourquoi pas donner envie peut-être de tomber sur ces livres au détour d’une bibliothèque ou de la fnac 🙂 

 

 

C’est une polyphonie, comme style de livre. Les personnages parlent les uns après les autres en donnant leur point de vue sur la même situation qui est en train de se passer, comme un orchestre où les instruments se répondent. On y retrouve surtout 3 thèmes, la naissance, la mort et donc la musique qui semble comme relier les deux premiers sujets.  Lara est prof de piano, elle accouche prématurément d’une petite fille, Maya, qui, on ne le sait pas, survivra ou pas. Mais pendant toute la durée de son passage en couveuse, Lara racontera la vie qui attend sa petite fille à la sortie. Une vie qu’elle lui construit au milieu de la musique et du piano, de sa grand-mère Sofia, elle-même ancienne virtuose russe, les voisins et les secrets entre enfants. Une vie fondée, mais on ne sait pas où, dans le sens où on se demande parfois si la petite Maya n’est pas encore dans le service néonat, au lieu de gambader comme le lecteur est en train de le lire, pourtant. La réalité se mélange souvent à la fiction, mais on se laisse emportée par le tourbillon de la vie que destine Lara à sa fille, comme pour lui insuffler l’envie de se battre pour vivre et mener cette vie tant attendue. Robert, le père, lui, se sent délaissé, au milieu de ce duo fusionnel. Il décidera de partir, mais il restera présent constamment dans la vie de Lara et Maya malgré tout.

Mais dans ce livre, qu’est ce qui est réel et pas ? On voit Maya grandir, mais est-ce vrai ou juste le besoin d’une mère de se réfugier dans l’espoir que sa fille vivra… et du coup… Maya arrivera t-elle réellement à vivre…

pizap.com14276734883471

 

 

J’ai apprécié le rythme donné par l’écriture et les différents personnages dont on boit les paroles. Aimé aussi ce doute permanent de savoir si Maya a survécu ou pas. Si c’est réel ou fictif. Et jusqu’aux dernières pages, on ne le saura pas vraiment (sauf si j’ai raté des épisodes ^^). C’est un livre qui transpire d’amour en tout cas, de don de soi pour faire vivre certains et pour en faire vibrer d’autres, grâce à la musique, à la présence, aux rencontres faites. On s’attache à Maya qui est une petite fille remplie de vie, qui vit les choses simplement. On perçoit toujours des signes d’espoir chez elle, rien ne semble la perturber et elle nous entraîne dans son calme intérieur.

Je ne peux que le conseiller, il est rapide à lire en plus et j’ai trouvé que c’était une belle histoire. Entre amour en tous genres et mystères 🙂

Pour montrer la façon dont le ton est donné, à travers les personnages qui se succèdent à travers leurs pensées, dans une situation identique, au même moment.

Est-ce que vous l’avez lu ou connaissez Nancy Huston ?

Publicités

6 commentaires sur “« Prodige », Nancy HUSTON

    1. avec plaisir 🙂 oui doux est le mot. Et il transporte plein d’émotions à la fois. Belle découverte comme auteure en tout cas. Bon dimanche 🙂

  1. coucou ma delph! je ne prends plus le temps de lire, dommage! j’adorais ça! ce livre a l’air bien, comme tous les livres que tu lis je trouve! et contrairement à ce que tu peux dire, tu racontes tjrs très bien tes lectures! moi j’arrive jamais à résumer un livre ou un film, une vraie quiche…
    bisous!

    1. merci ma Lili, il faut dire qu’avec 3 princesses, c’est dur de trouver le temps et l’énergie de lire encore ^^ je lisais davantage avant aussi, j’essaie de m’y remettre doucement, mais par périodes c’est plus compliqué niveau concentration. Tu aimes quel style de livres ma Lili ? (je suis sûre que tu es loin d’être une quiche comme tu dis pff…. ) ❤

    1. et ben çà nous fait un point commun de plus alors, on va le voir comme çà, ma 2ème quiche préférée ^^ :p J’aurais dû me douter pour les histoires vraies ^^ c’est pareil pour moi et les thrillers aussi. Camouflée sous la couette (enfin pas maintenant, suis pas cinglée à ce point) et trembler comme une feuille 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s