Le coin films et séries

Horreur à la française

Photo Pinterest

Si on me suit depuis un moment, on connait ma grande passion de « je me fous la trouille toute seule et après je ne bouge plus d’où je suis, parce que le moindre bruit me rend cardiaque et me fais claquer des dents ». J’aime les films d’horreur, ceux qui sont bien ficelés, ceux qui me tiennent en haleine du début à la fin, ceux qui me font faire un bond dès que Happy ose bouger d’un poil parce que j’ai les j’tons. Mais en ayant un peu abusée de ce genre de films, j’arrive à court… du coup, en cherchant un peu, je suis tombée sur celui-çi, dont je tairai le titre, parce que le pauvre a déjà bien assez subi la mauvaise humeur de la presse et des spectateurs, au moment de sa sortie. Les critiques sont plus violentes que le film, pas de doute… M’en vais l’épargner le pauvre…  mais la France devrait arrêter de faire ce type de films, parce qu’il faut reconnaître que ce n’est pas jojo :/

Le peu de films d’horreur que j’ai vus (parfois certains sont des horreurs, mais ils ne sont pas du tout classés comme tels, çà existe aussi ^^), j’avais toujours l’impression de regarder l’écran la bouche grande ouverte, les yeux écarquillés, en ayant l’air con. Je me dis que j’ai dû rater un truc, qu’il manque un bout, que le réalisateur en a eu tellement marre qu’il a voulu se barrer avant la fin, que le site de streaming a eu une petite fatigue et qu’il y a eu un bug dessus. Bref, j’essaie de comprendre l’esprit tordu qui a écrit le scénario (en même temps, parfois on dirait qu’il a pioché des choses d’un film, puis d’un autre, comme s’il s’était dit « tiens elle me plaît bien cette scène, m’en vais la caser à cet endroit du film, ni vu ni connu. Oh et puis celle-là, elle ferait bien aussi, allez paf, copier-coller » du coup, on peut aussi avoir la sensation qu’on a déjà vu le film… enfin plusieurs, là, en l’occurrence, vu ce qui a été pioché ici et là). Et derrière l’écran il y a moi, en train de creuser le peu de neurones qui se battent dans mon ciboulot. Air con. Deux mots qui résument ce que je ressens devant la France et l’horreur…

Alors, dans ce film là en particulier, on trouve :

– une actrice qui a une aussi petite voix que moi, je vous laisse imaginer ce que çà donne quand elle hurle (enfin quand elle veut le faire du moins…) « attention ils sont derrière toi, n’y vas passsss nonnnn »… c’est très crédible mouais…

– je pense qu’ils ont tout misé sur la musique (que j’ai trouvée belle d’ailleurs et heureusement qu’elle est là, parce que si on compte sur les dialogues, on n’est pas sortis de l’auberge…) pour essayer de faire peur, le problème est que la bande son a dû être mise à l’envers lors du montage. Je n’ai trouvé que çà pour expliquer le phénomène étrange qui se passe. Bah oui, on a une musique pleine de suspense à des moments où on s’attend du coup à voir surgir tous les fantômes de la maison cachés derrière les piliers, avec des têtes horribles et menaçants, prêts à zigouiller tout le monde et démonter la baraque, mais non rien du tout, le calme plat… par contre, au moment où il faut les faire débarquer (eeeenfinnnn ! oui, parce que ce sont des fantômes un peu lents à la détente… comme tout le reste…), là on a une musique douce, avec un violon, d’accord il grince et on dirait qu’il est mal accordé, mais çà ne suffit pas à faire peur ! J’ai manqué finir cardiaque parce que je n’étais pas prête à avoir peur avec une musique pareille !! Pourquoi pas la petite musique de nuit pendant qu’on y est ?!! Pfff…. Bon par contre, si vous êtes insomniaques, je vous donnerai le titre quand même, en vous garantissant une excellente nuit..

– il faut que le film dure un certain temps pour faire un long métrage, parce que si déjà il est catastrophique, autant le faire jusqu’au bout, on ne va pas bâcler un tel chef d’oeuvre, quel gâchis ! Mais quand on est à court de scénario, et ben on rallonge comme on peut, faut pas trop en demander… Les chutes durent 10mns de plus qu’initialement prévu, le temps de biennnnn montrer comment on tombe. On pourrait envisager de créer un tuto pendant ce temps-là, sur « comment poser un pied après l’autre pour marcher et descendre un escalier » ou « comment tomber dans un escalier » si on souhaite devenir cascadeur. J’avoue, j’ai eu envie qu’un fantôme déboule pour accélérer les choses et la faire dégringoler plus vite, on en deviendrait presque mauvais avec un tel film…. Les scènes où il y a de l’action (ouhlaaa attention on ne rigole plus !  oui oui, il y en a et le scénariste a dû trouver son idée tellement géniale, qu’il l’a rallongée du coup. Ce qui donne une chute interminable dans une sorte d’ascenseur qui descend si longtemps et si bas qu’on peut se demander si la maison ne fait pas 10 étages. L’actrice ressemble à celui qui fait la pub pour Orangina tellement elle est secouée… Le titre « descente agitée au 36000ème sous-sol » aurait été plus approprié. Si j’avais su, j’aurais fait une pause pipi d’ailleurs pendant la chute, j’aurais eu le temps et j’étais sûre de ne rien rater au moins, entretemps. On ne sait jamais :/ 

Les promenades nocturnes dans le jardin se transforment en rando, on aurait presque envie de demander aux personnages s’ils ne voudraient pas un sandwich pour la route et des souliers de marche. Et surtout, on n’oublie pas d’y aller mollo, il faut combler le vide du scénario ! Et puis tant qu’à faire, on fait tout dans le noir (héééé oui ! économies d’électricité obligent, à cause du budget…). Donc on profite de la fraîcheur de la nuit au maximum, même si on a une cohorte de fantômes au derrière, il ne faut surtout pas courir, çà supprimerait de précieuses minutes au film, misère ! humhum… Les couloirs n’en finissent plus, les portes s’ouvrent en vitesse réduite. Même les yeux des personnages fonctionnent au ralenti quand ils regardent dans une pièce. Si vous n’êtes pas capables de dire de quelle couleur était le 3ème carreau de carrelage en partant de la porte, c’est que vous avez un souci d’attention, parce qu’on a le temps de voir ce genre de détail, si on suit bien le regard du personnage, je vous assure. Bon, il se peut aussi que vous ayez commencé à roupiller, ce n’est pas impossible, mais si vous êtes déjà arrivés à ce stade là du film, je ne vous jetterai pas la pierre, c’est que votre insomnie est juste plus grave que vous ne le pensiez. Vous êtes censés dormir depuis un bout de temps déjà… 

– je n’ai rien compris… au point d’aller chercher des explications sur mon copain Google, pour ne pas rester avec mon air con… manque de pot, je l’ai conservé, parce que personne n’a su vraiment expliquer les grands mystères de ce film. Voilà. 

« Mais pourquoi tu l’as regardé jusqu’au bout s’il n’était pas bien ?? » est la question légitime qu’on pourrait me poser. Mais déjà, je me suis dit qu’il allait forcément se passer un truc hallucinant et qui aurait fait comprendre tout le film (quoiii !! j’aime les films d’horreur et je crois au Père-Noël, ce n’est pas incompatible, la preuve !) et puis surtout, je suis moi-même à court d’idées pour écrire par ici, alors c’était l’occasion d’avoir un sujet sur lequel me moquer un peu :-p Désolée pour ceux qui aiment les films d’horreur français ^^ Je m’en vais regarder « La chèvre », on est plus doués pour faire rire que pour faire peur, en France 🙂

Publicités

7 commentaires sur “Horreur à la française

    1. lol il méritait au moins çà ce pauvre film ^^ J’ai quand même fouiné sur le net pour savoir ce qu’avait joué Lou Doillon. A part savoir que c’était la fille de Jane Birkin ma culture s’arrêtait là 🙂 je suis tombée sur un article où elle disait que tous ses films étaient des gros flops apparemment lol je n’ai pas vu les autres donc je ne peux pas trop dire, mais sur celui-çi, effectivement elle est très très lucide 😀 Bisous ma jolie Aileza et un câlin à ptit Cosminou ❤

  1. Génial, ton récit! Le film était certainement râté, mais ton récit, lui , est passionnant! Tu m’as fait passer un bon moment. Gros bisous.

    1. j’en suis contente alors ma Nadine 🙂 au moins je n’aurai pas regardé ce film tout à fait pour rien lol prends soin de toi ma belle, je t’envoie de gs bisous ❤

  2. excellent ton post! j’aime comment tu racontes ton film mdr et sinon c’est quoi le titre?qu’on télécharge pas! je demanderai à matt de trouver des supers films à télécharger pour qd tu viendras! on se fera un ciné aussi! gros bisous ma delphinette

    1. il n’était déjà pas terrible alors si en plus je l’avais raconté d’une façon morose, on n’aurait pas été chouettes lol C’est « Saint Ange », çà se passe dans un orphelinat désaffecté avec Virginie Ledoyen et Lou Doillon (celle qui veut hurler mais qui n’est pas crédible ^^) C’est dommage parce que l’idée n’était pas mauvaise, mais ils ont tellement brodé qu’on ne sait plus où on habite. Des bisous ma Lili ❤

  3. je prends enfin le temps de repasser sur ton blog ma delph!! merci de ta réponse! déjà les actrices bof je trouve mais lol pour lou douillon et sa façon de crier! je vais peut être essayer de regarder un extrait tiens mdr 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s