Des combats qui me touchent

Ce qui m’attend pour cette rentrée

Mon quotidien pour l’année à venir, aïe aïe aïe j’ai peur…

Je vais commencer avec une hospitalisation de 5 jours en service anti-douleurs avec des perf de kétamine, en espérant qu’elle arrive à me soulager un tout petit peu, même si l’algologue (la spécialiste de la douleur, rien à voir avec alcoologue ou traitement par les algues ^^) m’a fait comprendre que cette série là ne serait pas la meilleure et qu’il faudrait la faire suivre d’autres, assez rapprochées vu mon état pour que je n’aie pas le temps de retourner trop rapidement, à des 10 impossibles à gérer. Et elle est censée agir sur le temps, à force d’en injecter, du coup j’essaie de garder espoir, mais pas trop non plus, histoire de ne pas être déçue et le voir comme un échec, si je ressors toujours au même point. 

Il y a 2 mois, j’étais en service psy et pour que je sorte de là, il fallait 3 conditions pour qu’on me laisse m’échapper et la reprise d’un suivi sous kétamine était l’une d’entre elles, pour qu’on essaie de m’aider. J’avais été prête à tout pour faire enfin stopper cette foutue souffrance, alors bof… plus à çà près qu’on m’envoie de plus en plus souvent ce liquide dont je ne connais pas les effets sur le long terme, mais en même temps, si c’est pour faire n’importe quoi parce que je ne supporte plus la douleur, du coup c’est un moindre mal. Si vous avez compris ce que j’essaie de dire, avec mes 2 neurones connectés bien difficilement ce matin, chapeau :/ 

Moralement, je n’ai pas toujours des idées bien claires, il faut le reconnaître, j’ai eu du mal à remonter la pente, il y a eu des conséquences aussi autour de moi et ce n’est pas la fameuse pharmacie qui conserve mes médicaments et mes ordonnances, qui m’aide à oublier mon geste (je doute d’oublier un jour tout ce que j’ai pu faire et ressentir, mais bon…).

Quelques semaines après ma sortie de ce service où on ne voulait plus me lâcher, j’ai eu un mail du cned qui me rappelait que la période d’inscription pour la formation de secrétaire médicale et médico-sociale. Je m’étais renseignée un jour auprès d’eux, parce que c’était quelque chose qui me donnait envie. La mdph avait débloqué mon dossier, mais refusé que je fasse cette formation là, parce qu’il aurait fallu que je sois là à temps plein, alors que je suis censée être à temps partiel pour tout ce que j’entreprends, que ce soit travail ou formation (on rajoute l’invalidité par dessus et c’est un ramassis d’emmerdes administratives quand on tient vraiment à réaliser ses projets…). Et la mdph respecte très bien ce que le médecin et la commission décident malheureusement… du coup elle m’est passée devant le nez pour résumer en vraiment large (la maladie est un combat, mais l’administration n’est pas mal non plus dans ce domaine là…)

Du coup, en voyant ce mail peu de temps après la ts, je me suis dit que c’était un ptit coucou du destin et je l’ai suivi. Je me suis inscrite, les frais sont à ma charge contrairement à une formation dans un centre, mais j’y vois comme ma revanche contre la maladie elle-même parce qu’entre ma mémoire qui me joue des tours et un bras qui fonctionne plus qu’au ralenti, c’est un sacré challenge pour moi de me lancer dans cette aventure. C’est ma revanche sur mon geste, sur la vie, sur ma vie tout court, sur la mdph, sur les personnes qui ne croient pas en moi physiquement parlant. Je ne l’ai d’ailleurs dit à personne, j’ai cherché dans mon coin des infos, fouiner sur le net pour savoir si j’étais malgré tout dans mes droits quand même, histoire de ne pas avoir de problèmes avec la sécurité sociale et la mdph et hop j’étais inscrite. Il m’a fallu 1 mois pour peser le pour et le contre, mais je me suis accrochée aux pour…

Parfois quand on est proche de ce gouffre qu’il m’est souvent arrivé de décrire (les fois où je ne suis pas tombée dedans carrément…), on se dit qu’il faut vraiment se raccrocher à tout pour essayer d’avancer et donner un sens à la raison qui fait qu’on est encore de ce monde. Peu importe comment çà se passera, le gouffre est à quelques pieds à peine de moi, j’ai toujours été une petite funambule à basculer entre la vie et de l’autre côté, avec mes idées très sombres et à voir le clair peu de temps pour l’apprécier suffisamment. Et c’est bien plus dangereux que tout ce que je vais entreprendre…. 

Il y a un examen final l’an prochain en septembre pour valider (ou pas…) la formation. Des cours qui font grincer des dents apparemment. Un stage de 16 semaines pour moi du coup puisqu’il faudra que je le fasse à temps partiel. Voilà mon année scolaire à moi… et puis il faudra penser à enfin finir « un corps dans la tourmente », ce projet qui me tient tant à coeur pourtant, mais qui est difficile à trouver assez bien, parce que j’ai toujours envie de faire en sorte qu’on comprenne le maximum de choses, alors je recommence tout le temps certains passages et ce n’est jamais fini… Un jour il faudra poser un point final. 

Publicités

21 commentaires sur “Ce qui m’attend pour cette rentrée

  1. Hi!

    Tout comme toi, je suis au CNED mais pour un BTS… Je suis suivie régulièrement à cause de mes douleurs chroniques au dos et pour une épilepsie rebelle… j’ai pris un abonnement en hôpital. Le plus important, mêmes si ce n’est pas toujours évident c’est d’essayer de garder le moral et l’envie de se battre… Tu as des objectifs, ne les perd pas de vue! Pour ma part, je redouble ma première année de BTS par choix car j’ai du mal à me concentrer et je ne sais pas si j’arriverai à tout retenir pour l’examen… Les effets secondaires des médocs sont difficiles à gérer et je trouve que certains ne les prenne pas assez en compte… je suis sous dépakine et stillnox (somnifère), on m’a arrêté les antidouleur à cause de l’épilepsie. L’arrêt a été dur et même si ça va mieux, j’ai toujours dans un coin de ma tête la peur d’une crise! En tout cas, je suis admirative de ton parcours! Je te suis sur HelloCoton 🙂 en tout cas :).

    Bon courage à toi :).

    1. Coucou 🙂 pas facile non plus l’épilepsie, j’ai entendu du positif de la dépakine, j’espère que çà t’espacera les crises. Bon courage pour ton bts, je ne sais pas si on te l’a dit, mais quand tu passeras ton examen, tu pourras demander un tiers temps supplémentaire pour finir les exam. Je vais le demander pour avoir le temps d’écrire proprement au moins :/
      Tu as un blog du coup ? Ou un profil HC où je pourrais te suivre ? L’adresse indique qu’il n’y a pas de page. Histoire que je vienne t’apporter mon soutien de temps en temps ! Entre étudiantes ^^ çà fait drôle de dire çà, je ressemble à une antiquité de dire çà 🙂
      Courage à toi aussi, gs bisous et prends soin de toi aussi surtout ❤

  2. C’est un beau challenge cette formation, je suis sûre que tu vas la réussir et. Que ce nouvel objectif ne sera que positif…
    J’espère que tu supporteras bien l’hospitalisation et le traitement ! Bon courage et c’est une rentrée pleine d’aventures (vis le comme cela).
    Bisous

    1. Merci beaucoup 🙂 Oui c’est une année pleine d’aventure, j’ai besoin de me sentir vivante… besoin que çà bouge en moi… Pour le traitement oui j’espère le supporter, j’ai beaucoup de migraines ces derniers jours à cause de la chaleur et du coup un peu peur de ne pas la supporter correctement (le produit a déjà tendance à mettre la tête à l’envers donc bon…)
      Bon courage pour ta rentrée aussi, gs bisous

  3. Ose ma Delphine, ose ! Bon courage pour ces nouveaux challenges en espérant que tes douleurs et tes maux soient soulagés.La formation peut-être aussi une belle aventure ! Gros bisous de réconfort

    1. Merci ma Cristina ❤ j'espère avoir un peu de répit oui… la formation est une sacrée aventure oui, je vais m'y coller à fond ^^ De gs bisous et des pensées ❤

  4. Tu ne vas pas oublier Delphine mais vivre avec ce moment et en sortir plus forte, continue d’avancer, cette formation c’est un excellent challenge donc ça va te booster et si tu doutes .. tu nous ne parles hein !!!!

    1. je n’ai rien oublié des plus grands moments de ces 20 dernières années avec tout mon bordel, mais bon… l’essentiel c’est de continuer à avancer, avec les moyens qu’on a et ne t’en fais pas, il y aura beaucoup de doutes, alors vous restez de m’avoir sur le dos très souvent 🙂 bon début de semaine. Je n’ai plus le temps de poster mon post flowerpower, mais le coeur y’est et la semaine prochaine, je m’y remets avec plaisir 🙂

  5. Je suis très fière de toi ma jolie Delphine.
    Que de beaux projets, je ne peux que t’encourager. Et puis comme le dit Bernie, en cas de coups durs, on est là!
    Je pense que tu vas vivre de super et superbes choses.
    Et pour le livre, je serai ravie de l’avoir entre les mains. Tu te donnes les moyens d’avancer ma belle. C’est vraiment top. BRAVO!
    Et grosses bises de nous deux. Sous le soleil!!

    1. merci beaucoup ma Marie ❤ mes encouragements vont vers le tien aussi, il me tarde de l'avoir entre les mains aussi 🙂 (fin septembre si ma mémoire ne me joue pas ses tours de d'habitude ??) Merci d'y croire en tout cas, je suis remplie de doutes, d'angoisses, de questions, mais je sais que je peux venir les écrire ici pour qu'on me remettre les idées en place 🙂 Gs bisous à toi et ptit escargot ❤

  6. L’avenir est plein de promesses, c’est certain ! Et beaucoup de belles choses vont se réaliser, il faut y croire 🙂
    Et si le doute revient te faire coucou, pense à tous ceux qui te soutiennent ❤ Bisous ma belle !

    1. Merci ma belle, tu as raison, il faut y croire ❤ vous n'avez pas fini de m'entendre me plaindre de m'arracher les cheveux ^^ Plein de gs bisous ❤

      1. Ne t’inquiètes pas, l’important est d’avoir le courage d’oser, de se lancer, de former de nouveaux projets… pas de déception, quelle que soit la suite ! A bientôt, bisous !

  7. Je suis tellement fière de toi, Delphine ! C’est une super démarche que tu fais, une belle victoire contre la maladie et les douleurs et un beau pied de nez à la vie ! Je te souhaite que du bonheur dans cette nouvelle aventure qui t’attend 🙂 Des bizoos

  8. Coucou ptitedelph !

    Je suis contente pour toi que tu t’accroches à un objectif, ça ne peut que te faire du bien après tout ce que tu as traversé. Bon courage dans ta bataille avec l’administration, croisons les doigts pour que tu bénéficies du tiers temps lors de ton examen.
    J’espère que tout se passera bien aussi lors de ton hospitalisation et que ton traitement fasse effet. Tu le mérites.
    Gros bisous et bonne rentrée 😉

    1. merci bcp ❤ normalement j'aurai droit au 1/3 temps oui, une des membres du groupe fb où je suis, en a parlé, du coup je lui ai posé des questions à ce sujet. l'administration m'a souvent fait perdre le latin que je n'ai jamais appris mouais… gs bisous, bon dimanche

  9. je crois en toi ma delph! je sais que tu vas y arriver si tes fucking douleurs te foutent un peu la paix 😉 et puis tu as raison ma delph, malade ou pas il faut absolument s’accrocher à un projet pour avancer dans la vie! je t’embrasse fort ma bichette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s