Des combats qui me touchent

Bilan mensuel

C’était le ciel d’hier soir, au-dessus de Notre de la Garde, depuis mon balcon. De magnifiques couleurs qui réchauffent le coeur

Qui dit fin de mois, dit bilan mensuel de ce que je deviens à tous les niveaux.

Je n’ai pas pu être présente très souvent ces dernières semaines, pour différentes raisons. Certaines choses personnelles dont je ne parlerai pas ici par contre, pour me préserver de certains regards qui font de moi une personne absente dans certaines vies, mais utilisent bizarrement mon blog pour en savoir davantage et je ne suis pas fan de ce genre de comportements bien lâches… Du coup, quitte à en souffrir de ces choses qui me touchent et à m’autocensurer, autant ne rien dire du tout dans certains domaines… 

Un mois que j’ai commencé la formation, qui est intéressante et pour laquelle je suis très motivée. Mon cerveau me joue des tours, j’espérais qu’au fil du temps, j’intégrerais mieux les choses en travaillant, mais ma mémoire de poisson rouge est bien active. Et c’est frustrant de voir que les cours ne rentrent pas alors que la motivation est bien là pourtant. Je me retrouve face à des difficultés aussi physiques puisqu’il y a des devoirs à faire de façon manuscrite, en sachant que je ne peux pas écrire plus d’une 10zaine de lignes et qu’au-delà mon écriture devient celle d’une enfant de 6 ans :/ Le but n’étant pas de donner une image d’une personne qui n’est pas soigneuse, il valait mieux les prévenir, tout comme la demande de 1/3 temps pour avoir davantage de temps pour l’examen, sinon ce sera un carnage et je n’aurai pas le temps de finir. Mes mains sont une grande angoisse pour le moment. Je m’accroche parce que ça me tient à coeur de me donner à fond dans cette formation. La faire à distance entraîne certaines difficultés, mais j’ai eu la chance d’avoir rencontré 3 petites nanas très sympas avec lesquelles je suis en mp très souvent, pour partager le bon et le moins bon de la formation et du coup, je ne ressens pas l’isolement qui a pu me faire peur au tout début. Mes compagnes de route pour ma revanche en quelque sorte, surtout qu’on a toutes les 4, un vécu qui fait, je pense, qu’on comprend l’une et l’autre, dans leurs propres revanches sur la maladie, la vie tout court.

Côté douleurs, j’ai de super notes en étant très souvent (comme depuis plusieurs jours d’ailleurs) à 10. Avec un problème de mâchoires bien douloureux par dessus le marché (#alloicipiècesdétachéesàvendre). Je pète donc régulièrement les plombs, moralement, parce que la douleur me rend dingue et c’est très peu de le dire… Mes pensées ne sont pas toujours bien roses et je serais malhonnête de dire que l’envie d’éteindre tout ça n’est jamais bien loin, quand je ne gère plus rien. Comme ce soir par exemple. Je ne sais plus quoi faire de mon corps, de ma tête qui ressemble à une citrouille, ce qui tombe bien, vu le jour qu’on est. 

J’ai passé du temps en famille, déjà près de mes racines et après d’emmener mes parents dans ma ville d’adoption (10 ans d’adoption d’ailleurs ce mois-çi). Mes princesses Nénette et Pépette poussent comme des champignons et je les aime de plus en plus ces fripouilles. Nénette a toujours un secret à me dire d’ailleurs, mais elle a mis tellement de temps à me dire « tatie tu le gardes dans ta tête si je te le dis et tu ne dis rien hein », que c’était l’heure de manger pour elle et le secret m’est passé sous le nez snif 🙂 Mais le coeur y’était et j’ai toujours rêvé d’être une tatie à qui on disait des secrets :-p 

J’essaie de m’accrocher à tout le positif qui passe, aussi petit qu’il soit, je remplis les journées de petits bonheurs pour tenir le coup. M’imbibe de jolies couleurs de la nature que j’aime tant. Regarde des photos de beaux souvenirs passés avec les personnes que j’aime, histoire de revivre les bons moments pour bien m’en imprégner. Côté amitié, j’ai bien trinqué ces derniers mois et j’essaie de me réparer, même si c’est difficile, parce que le manque est là, l’absence fait mal et bref… je m’accroche à celles et ceux qui sont là et j’essaie d’oublier les absents. Mon amitié vaut mieux que tout ça… enfin j’essaie du moins de m’en convaincre et j’ai davantage la théorie que la pratique, mais ça viendra…

Je vous laisse pour ce soir, mon corps ressemble à une serpillère et à des miettes éparpillées. Une névralgie et une migraine n’aident pas à me sentir bien non plus. Moralement j’avais besoin de parler, mais ça coûte parfois bien cher physiquement :/ Passez un bon week-end. J’espère pouvoir profiter demain d’Halloween avec une amie et ses filles. Amusez vous bien si vous aimez ce jour là. Je ne suis pas sûre que mon post soit bien clair, c’est un peu fouillis et balancé comme ça venait, mais bon… le principal est dit avant d’aller à nouveau allonger ma vieille carcasse qui grince… 

Publicités

14 commentaires sur “Bilan mensuel

  1. Bonjour Delphine,
    Accroche toi ton amitié est précieuse.
    Tes petites princesses vont sûrement de confier plein de secrets.
    La mémorisation c’est bien compliqué, parfois je ne me souviens de rien, parfois ça rentre tout seul.
    Courage

    1. Merci Bernie pour ce commentaire adorable. Je pense que beaucoup me pensent naïve, malheureusement ce n’est pas le cas, mais bon… tant de personnes gagnent à être davantage connues et je ne leur laisse pas beaucoup de chances de le faire de peur d’être à nouveau déçue, mais bon… je me corrige et me soigne… La mémoire est un tout art et bien mystérieuse comme fonctionnement. La mienne était celle d’un éléphant dans un autre temps ^^ Ca change de passer de Dumbo à Nemo du coup 🙂 Passe un bon w-e 😉

  2. Hello ma belle!! Accroche toi, on est là! Tout est difficile et je te comprends, crois-moi, la souffrance morale alliée à la celle du physique je suis sûre que c’est terrible mais tu es réceptive aux positifs et tes poupées s’occupent de toi! T’inquiète tu verras que l’amitié reviendra pour des personnes qui te méritent! Bisous ma jolie!!

    1. Merci ma Marie-France, j’essaie de voir le maximum de positif oui, j’en ai besoin sûrement davantage ces derniers temps, du coup, j’y parviens aussi plus facilement, comme si c’était vital. A l’amitié oui ❤ C'est un beau sentiment et pourtant, parfois on joue avec, c'est du gâchis… Des pensées et des bisous, bon w-e ma belle

  3. Cela coute très souvent cher physiquement d’écrire, alors qu’on a tant besoin oui..
    Je ne peu pas grand chose, je suis dans le même cas ces temps-ci. Mais je t’envoie bien des pensées pour toi

    1. C’est triste à dire, mais tu comprends les impacts de la douleur et c’est beaucoup de choses au contraire ❤ Fais attention à toi, j'espère que tu iras vite mieux au moins du côté poignet :/ Pensées et gs bisous de soutien

  4. Merci de nous donner de tes nouvelles, on pense à toi, on ne t’oublie pas 🙂
    Surtout ne baisse pas les bras, pense à tes petites bichettes pour qui tu comptes énormément. Gros bisous et COURAGE !

    1. Oh oui Nénette et Pépette me maintiennent souvent à la surface ❤ Merci ma belle, je ne vous oublie pas non plus, même quand je ne suis pas par ici, il y a toujours quelque chose dans mon quotidien qui me fait penser à vous. Un souvenir d'article, quelque chose que vous aimez ou pensez et hop mes pensées filent vers vous toutes et Bernie (faut pas oublier le peu d'hommes qu'on a par ici hihi) Plein de bisous ❤

  5. Tu es un modèle de courage et de persévérance ma jolie Delphine. Tiens bon. Je suis contente qu tu ais trouvé des personnes sur qui t’appuyer pour cette formation. Ton amitié est précieuse. Je comprends parfois tes envies de tout foutre en l’air, c’est humain. Mais il y a autour de toi des personnes pour qui tu comptes vraiment et qui t’aiment fort, très fort. Je t’embrasse et t’envoie de douces pensées positives et de la force pour faire face.

    1. Merci ma Marie, souvent oui, les envies de tout laisser derrière moi prennent le dessus, parce que pfiou, j’abandonnerais bien mon corps dans un coin parfois pour reprendre un peu de mon souffle. J’ai fini par m’abasourdir un peu plus hier soir, pour trouver cet air et dormir un peu quand même. Mon corps était plus gérable aujourd’hui et bizarrement le moral aussi… Le corps et l’esprit sont bien rattachés l’un à l’autre, pas de doute 🙂 J’espère ne pas oublier un jour que mon amitié peut être précieuse par contre, pour les personnes qui sont vers moi physiquement parlant, parce que parfois il y a de quoi en perdre le nord. Je t’envoie aussi de douces pensées ma belle et de gs bisous pour toi et ptit escargot, j’espère que vous allez bien tous les 2 ❤ Et merci d'être là, ça vaut de l'or

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s