Des combats qui me touchent

Le ciel et ses innocents

Il est même épuisé………

Je n’ai pas beaucoup de mots malheureusement. Les mêmes tournent en boucle. Horreur, stupeur, massacre, morts pour rien. C’était un vendredi soir qui était comme les autres, l’envie de décompresser de la semaine, un concert, un match de foot. Des personnes qui avaient juste envie de profiter de moments avec de la famille, des amis. Des personnes qui se réjouissaient d’un moment de vie. C’est la mort qui aura été au rendez-vous. Des êtres humains tués par des monstres. Ils n’avaient rien demandé, ils étaient « juste » là au mauvais moment sur un morceau de ce monde qui tourne à l’envers depuis longtemps.

J’avais finalement le même programme qu’eux, passer une soirée d’amitié avec une amie précieuse. On a ri, papoté de tout. Il y avait la vie. J’ai fermé la porte derrière elle, allumé mon pc le coeur léger de cette chouette soirée. Un coeur qui s’est retrouvé en miettes et fracassé en à peine 1 seconde en découvrant ce qui s’était passé entre le moment où j’avais éteint et rallumé ce qui me permet d’être connectée à la vie… ou à la mort comme hier soir. 1 seconde, c’est aussi le temps qui aura suffi aussi à faire disparaître définitivement toutes ces personnes. Pour un même objectif d’un vendredi soir, la seule différence entre eux et moi, c’est que j’étais à l’abri et au bon endroit, au bon moment. C’est vraiment la seule chose qui nous différenciera à jamais. De prendre conscience de ça, a glacé mon sang encore davantage.

Je pense à toutes les familles de ces victimes qui n’avaient rien demandé à part passer du bon temps comme beaucoup dans le reste de la France. Ceux qui se battent pour récupérer de leurs blessures.

Et j’aimerais par la même occasion qu’on arrête les amalgames qui reviennent sur le tapis dès que possible. J’ai aussi des pensées pour ces ami(e)s musulman(e)s de sang ou de coeur, qui n’ont rien demandé non plus, pour qu’on les mette dans le même sac que ces monstres là. Hier soir, il y a eu un mélange de religions tuées. Ces connards n’ont pas filtré la direction de leurs tirs, tout le monde était au même niveau et à l’heure actuelle, il y a des familles de toutes origines et ethnies qui pleurent leurs proches et qui se battent avec eux au milieu des hôpitaux en espérant les voir vivre.  On est identique face à la vie et à la mort et il ne faut pas tout confondre. Hier soir, tous ces gens étaient là au mauvais moment, au mauvais endroit, victimes de monstres fanatiques.

Je suis sidérée de voir certains messages passés…  J’ai toujours souvenir de ce panneau qui passait régulièrement « quand j’étais petite, il n’y avait pas de musulmans, de juifs, de catholiques… juste des amis ». Et je n’ai jamais changé d’opinion quoiqu’il y ait eu dans ce monde pourri. A mes yeux, mon amitié n’a qu’une religion, celle du coeur et ça restera tel quel. Rien ni personne ne me fera changer sur ce point là. L’amalgame détruit tout autant que les actes en eux-mêmes… Les personnes qui sont en train de soigner les personnes que vous aimez sont peut-être musulmanes, je ne pense pas que vous rejetterez ceux qui sont en train de sauver la vie de vos proches… Faites pareil avec les autres et arrêtez de tout mélanger… 

J’ai ressenti le besoin de dire davantage à mes proches que je les aimais et j’avoue que j’aurais aimé pouvoir serrer très fort tout le monde contre moi, tellement je me sens en dehors de la vie au milieu de cette noirceur qui a ruiné les rues de Paris mais pas que. J’espère que tout le monde va pour le mieux au moins physiquement…. 

A cette paix qui fout le camp…. A ces familles endeuillées…. Je me sens impuissante face à tout ça et aucun mot ne pourra changer cette face sombre du monde… 

Publicités

Un commentaire sur “Le ciel et ses innocents

  1. Je suis de tout coeur avec toi au milieu de cette horreur. C’est horrible. Il n’y a pas d’autres mots face à tant de haine, face à ces innocentes victimes. Il n’y a pas de différence entre les gens. Je ne comprends pas pourquoi les politiques se divisent déjà. Aujourd’hui et demain, nous devons avancer main dans la main. Unis et libres.
    Je t’embrasse fort et je t’envoie un gros câlin.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s