Mes moments d'évasion

L’Atlantique, ma 3ème maison

Coucher de soleil sur la Plage de Lespecier – Mimizan

Plusieurs étés qu’on a la chance de pouvoir partir tous en famille, dans les Landes, près de Mimizan. On a fait aussi Lacanau. Toujours près de l’océan, comme pendant mes vacances d’enfance à l’Ile d’Oléron où j’ai tellement de souvenirs de moi et mes parents, puis de nous avec mon frère, avec son parrain qu’il retrouvait chaque année quand on y allait. Je n’oublierai jamais tous ces moments remplis d’amour. Maintenant il y a ma belle-soeur qui est venue agrandir le cercle, puis mes deux petites nièces qui ont fêté leurs 3 et 5 ans. Mes petites perles qui savent mettre du baume au coeur qui font rire, qui propagent la bonne humeur et leur amour. 

11 jours complets où j’ai pu les voir se réveiller, appeler « tatie Delphhhh t’es oùùù ??? » dès que je n’étais plus dans le champ de vision. Les câlins à la pelle. Les « je t’aime tatie ». Les châteaux souvent éphémères de sable. Les « cours dans les vagues, elle va te rattraper ! » Le bruit des vagues même s’il n’était pas super violent cette année, le coefficient des marées devait être lui-même en vacances 🙂 Mais le soleil était là, avec parfois le vent qui n’était pas très chaud, mais on a profité de chaque moment autant que possible. Armée de ma béquille, j’ai affronté les dunes (merci les aménagements landais qui permettent d’accéder malgré tout plus facilement aux plages). Je me plantais devant l’océan pour bien m’imbiber des odeurs marines, du sel, du bruit parfois assourdissant, toujours avec vue sur l’horizon, cet endroit où tout reste possible et qui sert de repère. Je me sens petite devant cette immense étendue d’eau, parfois dangereuse quand on ne s’en méfie pas assez et pourtant tellement sereine, en sécurité, apaisée. J’ai du mal à accéder à cette sensation dans beaucoup de lieux j’avoue. La tête vraiment vide, l’esprit libre, avec seules pensées « wouahh quelle vague ! Quels rouleaux ! » Un si bon moyen de se ressourcer, en plus en famille, avec mes rayons de soleil que sont mes petites chipies de nièces que j’aime un peu plus à chaque fois que je les vois. 

La plus grande, Eva, m’a demandée pourquoi je n’avais pas d’enfant, j’ai répondu que tout le monde ne pouvait pas en avoir, que c’était la nature toussa toussa et que c’était pour cette raison que je les aimais si fort toutes les deux, parce que j’avais beaucoup d’amour dans mon coeur à donner et qu’elles le recevait, histoire de ne pas le gâcher (bon je n’ai pas dit les choses telles qu’elles, mais l’idée est là 🙂 ) Heureusement que les enfants ont la faculté de passer du coq à l’âne en moins de temps qu’il ne faut pour le dire.

Et le summum : les couchers de soleil… quelle merveille, chaque coucher ne ressemblant jamais au soir précédent. Nuageux, moins nuageux, plus rouge, plus orangé, plus rose, plus intense, moins vif, mais dans tous les cas, d’une beauté qui m’a scotchée plus d’une fois. Mon appareil photo toujours présent évidemment pour immortaliser cette immensité qui se cache sous le soleil endormi. J’aurais pu y passer ma nuit (d’ailleurs, je serais bien restée là, avec une tente, bercée par le bruit des vagues, réveillée en douceur par la marée montante entretemps 😀 non je rigole, c’est toujours important de savoir les sens des marées pour ne pas se faire surprendre, surtout si on ne s’y connait pas beaucoup. Mais ce serait un rêve. L’idéal étant de faire un feu, faire griller des saucisses, des patates, des chamallows, en toute sécurité pour ne pas mettre le feu à la pinède (petit clin d’oeil aux pyromanes volontaires ou pas des dernières semaines…). Se coucher sans le soleil et se réveiller en sa compagnie de nouveau. Etre libre… 

J’aime marcher dans les pinèdes, je retrouve cette odeur dans mes collines, quand j’y ai encore accès et que je n’ai pas besoin de monter trop haut pour en profiter et mmhhh. Les pins sentent encore meilleurs quand le soleil a chauffé dessus toute la journée et quand vient la fraîcheur du soir, ils en conservent l’odeur caractéristique mais avec une touche d’air plus frais, et les deux mélangés, c’est un régal pour le nez. 

Je crois qu’on a compris ce que pouvait m’offrir l’océan et ses environs.  Voir mes parents heureux de tous nous avoir, ça n’a pas de prix. Voir mes nièces pendant tout ce temps, du bonheur. Se retrouver avec mon frère et ma belle-soeur, faire des jeux de société, papoter, rire, regarder un peu les JO, parce qu’à plusieurs c’est quand même plus sympa je trouve, même si j’avoue que je n’étais pas à fond dedans. 

Je vous laisse avec quelques photos (pas tant que ça, problème de stockage de mes photos…). Sans surprises, il y aura pas mal de couchers de soleil. On n’y verra pas mes nièces, parce que je tiens à les protéger un peu par contre. Bonne visite de Mimizan, Bias et la plage de Lespecier.

Et vous, vos vacances, vous avez pu partir un peu ? Dans quels endroits ? 🙂

Publicités

11 commentaires sur “L’Atlantique, ma 3ème maison

  1. Du bonheur pour nous de lire tous ces petits bonheurs (sauf pour les JO, je partage, lol !). De quoi redonner de l’énergie pour la rentrée ! Bises !

    1. Oh oui c’était de doux moments de bonheur et de désespoir parfois aussi, je reconnais… on jouait à cache-cache et je finissais toujours derrière un arbre ou une cabane, à me déshydrater, à dessécher, tout ça parce que mes nièces croisaient le chemin de biscuits apéro pendant qu’elles recherchaient leur vieille tatie qui attendait 😀 J’en ai passé du temps, cachée, oubliée, abandonnée sniffff lol 🙂 Gros bisous ma belle ❤

    1. Oui ils ont rejoint illico la boite à bonheur du coeur et de l’âme 🙂 Gs bisous à la plus irrespecteuse des nénettes aux boites de conserve :p lol

  2. Je suis heureuse que tu ai pu autant profiter de ce bel été avec tes proches ma belle Delphine! Ces vacances là sont uniques et les souvenirs restent avec nous pour longtemps. Je t’envoie de grosses bises pleines de douceur.

    1. Oh oui, tous ensemble, ce sont les souvenirs les plus marquants, je me rends compte de la chance que j’ai d’avoir encore tout ce joli monde autour de moi, à peu près en forme surtout. Chaque année, on se dit « une de plus, à la prochaine espérons » ❤ Je vais répondre à ton mail demain 😉 Bisous à toi et mon ptit escargot ❤

  3. Coucou Delphine,
    Je reviens de la côte Atlantique (de l’Ile d’Oleron) et je ne peux que comprendre ce que l’océan symbolise à tes yeux. J’y ai aussi beaucoup de souvenirs d’enfance et j’y retourne régulièrement avec mes fils qui j’espère construisent aussi leurs souvenirs…
    Les couchers de soleil sont magnifiques, cette année la nuit des étoiles était flamboyante et apercevoir des étoiles filantes dans ce cadre, c’était le rêve éveillée…
    J’espère que cette dose d’iode et d’amour de tes proches t’a fait le plus grand bien.
    Je t’embrasse

    1. Coucou ma belle 🙂 Oh l’Ile d’Oléron ! je suis tellement attachée à cette jolie Ile ❤ je suis sûre que tes fils comme nous, dans 25-30 ans, ils les ressortiront comme on le fait. J'aimerais bien y retourner un jour. L'océan procure un tel bienfait, c'est fou l'effet qu'il fait surtout quand les vagues se déchainent. Là il était relativement calme par rapport à d'autres années où je l'ai vu bien excité 🙂 mais il a toujours le même charme. Et puis ces couchers de soleil de dingue, ohlala, selon la marée en plus, ils changent aussi. J'avais pensé mettre mes photos sur pinterest et j'ai oublié, faut que je note. Je suis limitée ici pour les mettre, wordpress en avait marre de voir le soleil sous toutes les coutures lol
      On revenait de la plage, quand c'était la nuit des étoiles et ça filait dans tous les sens oui c'était superbe surtout que le ciel était clair, on a eu de la chance 🙂 Ca m'a rechargé les batteries oui et je suis contente que tu aies pu profiter toi aussi dans ces endroits chers à notre coeur 🙂 Gs bisous ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s