Les projets des copinettes

Les états d’esprit du vendredi #2

On est vendredi et qui dit vendredi, dit « les états d’esprit du vendredi » (la phrase d’accroche qui tue, avec 3 fois le même mot dans une phrase, bravo Delph, ça commence bien !). Un RV auquel je prends vite goût, lancé par  Zenopia et Postman

 

heure de début : 18h15

fatigue : la fa quoi ? ah la fatigue ! Je ne connais pas… enfin si au contraire, j’ai plutôt du mal à la contrer parce que le sommeil s’est barré vers un temps meilleur qu’ici. Elles sont où les allumettes pour tenir les paupières ?

humeur :  des hauts, des bas, des changements qui peuvent être assez brutaux très rapidement

estomac : des palmitos et un genre de cappuccino un peu chocolaté

condition physique : les articulations qui font des castagnettes, la pluie pénètre jusqu’à la moelle et ça fait un mal de chien, en plus du reste.

esprit : beaucoup embrumé, rempli par des choses essentielles et par des choses ridicules alors j’essaie de combattre au moins ces dernières du mieux possible

boulot : encore une réponse négative pour un stage, c’était un cabinet médical avec plusieurs spécialistes. J’essaie d’écrire un peu, mais l’inspiration a rejoint le sommeil sous les tropiques

culture : j’ai revu le film « Wild » parce qu’une youtubeuse parlait du chemin de Compostelle et avait emmenée avec elle, le livre de l’auteure dont est tiré le film. La série « Slasher » a été dévorée en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Et là je suis au dernier épisode (la série est en cours) de « Big Little Lies ». Côté lecture, je lis « Le jour où j’ai appris à vivre » de Laurent Gounelle et j’aime bien même si je lis très très peu par souci de concentration et en parallèle, je relis un peu « les 4 accords toltèques » pour me rafraîchir la mémoire sur certaines choses essentielles…

penser à : ne pas que j’oublie le changement d’heure

avis perso : je suis en train de faire du tri, j’ai vidé des papiers qui dataient du XXème siècle, au moins (non j’exagère, mais pas loin) et j’aime avoir cette sensation de rangement, de vide (je n’en suis pas au minimalisme loin de là, mais je range surtout pour nettoyer ma tête en même temps)

message perso : c’est la dernière fois que j’ai fait un truc ridicule. Même par amitié. 

amitié : voir le message d’avant. Une déception de plus, donc remis en question (mais pas de trop quand même parce que j’estime ne pas mériter certains propos. Et sinon des rires avec des amies trop loin, des confidences et ça m’a permis de penser à autre chose.

love : j’ai fouiné sur l’appli Lovoo pour voir qui était près de chez moi… je n’ai pas eu le courage de parler à certains, c’est pas gagné

divers : la vie est déjà tellement compliquée qu’il vaut mieux arrêter de se casser la tête pour des gamineries. On a bien autre chose à gérer, à titre personnel, à titre national et mondial, alors la paix entre proches, purée au moins ça, merci…

courses : je les ai faites mardi heureusement, parce que je serais embêtée avec un bras, des sacs et un parapluie qui risque de s’envoler

sortie  : je verrai demain comment sera le temps déjà, ce qui à l’heure actuelle n’est pas gagné, il y a encore beaucoup de vent. Et selon mon état physique du coup. Tous les derniers dimanches du mois, ils ferment la Canebière à la circulation et elle devient piétonne avec des animations. Pas très fan des gros rassemblements, mais j’aime les clowns et les acrobaties en tous genres, du coup ça compensera peut-être… 

envie de : juste pouvoir marcher un peu sous le soleil, prendre des photos, les partager

zic : cette semaine j’ai pas mal écouté Ella Fitzgerald et cette chanson de Queen. J’adore Freddie Mercury et vous laisse donc avec lui pour ce vendredi, passez un bon w-e 🙂 

heure de fin : 18h45

PS : qui a volé l’onglet pour justifier le texte ??? il a disparu !!! 

Publicités

6 commentaires sur “Les états d’esprit du vendredi #2

  1. Coucou ma jolie 🙂 Tu as raison : au moins, paix et sérénité au niveau des relations directes… inutile d’encore plus se compliquer la vie qu’elle ne l’est déjà !
    Et, évidemment, je plussoie le tri ! tu devais t’en douter !!!
    Prends soin de toi ❤ je t'embrasse et je te souhaite un joli week-end ❤

    1. Merci ma belle, j’ai pensé à toi pendant que je triais oui. Et j’en ai encore à faire. Mais pas en état ni physique ni moral même si ça me ferait du bien du coup. Les relations directes… Ca s’est empiré depuis, j’ai autre chose à gérer que les enfants de maternelle pour le coup. Toi aussi prends soin de toi ❤ gs bisous

  2. Pas besoin de se compliquer l’existence avec des relations pas top je fais du vide aussi si besoin assez de gérer nos douleurs j’ai suivi ton conseil j’ai investi ds une pochette spéciale trapèzes et cervicales à mettre au micro ondes ou au congélateur pour moi c’est microondes … Si je peux être soulage un moment. Ce sera tjs ça bisous et pensees amicales de réconfort

    1. J’espère que ça te soulage au moins un peu, il faut que je m’en rachète aussi, j’ai percé une des miennes, très bêtement, je ne dirai pas les circonstances humhum… parfois c’est « comique », j’ai du froid à certains endroits et du chaud à d’autres. Je me transforme en poche humaine. Pour le vide, pareil. Comme tu dis, il y a assez à gérer avec le reste. Mais ça ne m’aide pas à avoir le moral j’avoue… pensées et gs bisous Cath et fais attention à toi ❤

  3. La paix au sein de nos familles et entre amis, c’est la clé de tout. Parfois il faut savoir laisser de côté certaines personnes et d’entourer des bonnes…
    C’est quoi l’appli Lovoo? Il faut que tu m’en dises plus!
    J’espère que tu as pu sortir sous ce beau soleil. Je t’embrasse bien fort ma belle et croise les doigts pour le stage – j’espère que quelqu’un va t’offrir cette chance pour que tu fasses le plein de douceur autour de toi.

    1. Tu as raison ma Marie oui… ça me touche encore plus je trouve et je n’ai pas besoin de ça… Je n’ai pas pu sortir non, il pleuvait et le lendemain j’étais déjà bien en vrac physiquement, je me remettais de la pluie et du vent. Mais je le sentais et le voyais et c’était déjà beaucoup.
      Toujours pas de réponse ni négative ni positive pour ce foutu stage. C’est stressant.
      Lovoo c’est une application pour rencontrer des personnes autour de soi (bon pour la plupart ce sont des relations amoureuses et pas toujours de longue durée hein…), mais je me dis qu’il y a peut-être au moins quelqu’un avec qui je pourrais avoir des affinités. Le problème c’est que j’y vais tous les 36 du mois avec ma confiance légendaire… Mais j’en ferai un post un peu rigolo dès que j’aurai retrouver un peu le sourire parce que du peu que j’ai vu, à défaut de trouver l’âme soeur, on trouve de sacrées vedettes…
      A cette paix dont on a tant besoin à tous les niveaux…. Gs bisous ma Marie et des câlins pour petit escargot ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s