Les projets des copinettes

Les états d’esprit du vendredi #10

Vue sur la méditerranée depuis l’intérieur du Mucem – Juillet 2017

Qui dit vendredi (en fait j’ai tout écrit hier en croyant qu’on était vendredi… blonde je suis, blonde je resterai, c’est une fois arrivée à la fin que je me suis aperçue qu’on était seulement jeudi oui oui… je ne change pas les horaires évidemment, je rajoute juste un petit edit…) dit « Les états d’esprit du vendredi » le RV hebdomadaire de Zenopia et Postman qui permet de faire un peu le point de la semaine écoulée.

Début : 13h49

Fatigue : fatigue +++, je ne dors toujours pas beaucoup. J’essaie de récupérer un peu l’après-midi, mais entre cauchemars, douleurs et migraines, toujours un machin qui gêne et ce n’est pas réparateur quand je dors.

Humeur : ça n’a pas été le nirvana cette semaine. Je sais la semaine prochaine assez stressante côté médical et comme je n’arrive pas à toujours m’ancrer dans le moment présent, j’y pense déjà. J’aimerais pouvoir me retrouver rapidement à vendredi prochain en gros. Et puis il y a des choses que je ne tolère pas non plus, alors ça me fait cogiter pour des personnes qui n’en valent pas la peine et le pire est de le savoir mais de ruminer pire qu’une vache, tout de même.

Estomac : du pain style moricette, j’en ai fait un sandwich saucisson aux noix et tomates et un yaourt.

Condition physique : j’ai pu sortir 2x cette semaine, c’est presque miraculeux, alors même si les douleurs étaient bien trop présentes, j’étais contente qu’elles ne m’empêchent pas de profiter un peu dehors. La chaleur peut vite provoquer des migraines du coup un peu la tête à l’envers régulièrement aussi.

Esprit : même état que l’humeur.

Culture : je lis toujours « le 1er jour du reste de ma vie » de Virginie Grimaldi. Non pas qu’il ne soit pas bien, au contraire j’adore, mais j’ai énormément de mal à me concentrer (oui j’y suis toujours depuis, je ne lis pas). Même vos blogs j’ai du mal à me concentrer dessus j’avoue. Je relis plusieurs fois et finis par me fatiguer alors j’arrête, d’où mon absence d’ailleurs. Côté séries, j’ai fini de regarder les 2 dernières saisons de « Switched at birth ». Hier j’ai commencé la série « Gypsy ». Côté films, j’ai vu « Patients » (très beau film à l’image de Grand Corps Malade évidemment), « Retour chez ma mère », « Tu es mon fils », « Les petits princes ».

Penser à : arrêter de me faire prendre pour une conne. Et puis à rappeler que si je ne peux pas être présente, la 1ère qui est emmerdée, c’est moi parce que c’est que je ne suis pas en état de bouger. Si on ne comprend toujours pas, la porte est grande ouverte. Adieu. 

Avis perso : entre celle qui me vire de facebook et qui m’envoie un sms des mois après pour me prévenir qu’elle me supprimait de ses contacts, en pleine nuit, elle a été bien reçue vue la migraine que je me tapais déjà. Et une autre qui demande que je donne une recommandation pour un site de garde d’animaux, alors qu’elle m’a virée elle aussi de fb sans que je sache pourquoi non plus (c’est tellement plus facile de régler ses comptes en public que de venir en privé), bref… pas de doute, les gens sont bien culottés et on obtient ma réponse plus haut. Qu’on arrête de me prendre pour une conne… 

Message perso : merci aux personnes qui sont là même quand je suis absente. De ne pas juger celle que je suis. Les personnes qui comprennent qu’avant que ça les déçoivent elles, il y a moi de déçue de ne pas pouvoir faire ce que j’aimerais aussi et qu’en plus, j’ai les douleurs à gérer en plus. Je suis pas mal sur fb parce que j’ai beaucoup de copains et de copines de primaire, du lycée et ça me fait un cocon que j’apprécie de pouvoir cotoyer à travers fb justement. Parce que c’est du stable et du solide. 

Amitié : je croise les doigts, les orteils et les cheveux pour qu’une amie qui a dû s’éloigner un peu de Marseille, puisse avoir cet appart un peu plus près et pouvoir revenir à Marseille, parce que ce serait top 🙂 

Divers : J-80 pour aller revoir Soprano au vélodrome avec 2 amies même si on n’est pas toutes les 3 l’une à côté de l’autre, on pourra partager l’avant et l’après au moins 🙂 Et puis on sera assises en plus ! 

Courses : faites hier et j’ai même trouvé des sushis à lidl ! j’ai failli faire la danse de la joie en plein milieu du rayon, c’est la 1ère fois que j’en vois chez eux 🙂 

Sortie : ouhla je ne sais pas, on a le tour de France ce w-e et entre les bouches de métros fermées, l’absence de bus et de tram, perso je ne peux pas aller bien loin du coup. J’essaierai d’aller pique-niquer dans « mon » jardin où il y a eu un départ de feu aussi d’ailleurs, comme dans beaucoup trop d’endroits pas loin de Marseille 😦 

Zic :

Une très belle découverte de cette semaine, grâce à la youtubeuse Lexie Blush que j’apprécie beaucoup parce qu’elle parle de son univers en globalité. Elle habite Londres depuis quelques années et j’aime bien savoir ce qu’elle y voit aussi. Et Charlie est plutôt mignon en plus 🙂 

Edit : entretemps du coup il y a eu le décès de Chester Bennington, le chanteur de Linkin Park 😦 donc je rajoute un petit hommage. Qu’il repose en paix ailleurs que sur cette Terre où il ne la trouvait pas.

Fin : 14h24

Publicités

8 commentaires sur “Les états d’esprit du vendredi #10

  1. Les sushis, c’est la vie !
    Les gens sont parfois étranges… certains n’en valent pas la peine… c’est dommage mais bon…
    Je t’envoie plein de gros betchs ❤

    1. oh oui miam (je fais un massacre en les mangeant mais chuttt faut pas le dire ^^) !
      J’aimerais bien avoir le culot de certains mouais.. après beaucoup sont partis, je n’ai pas toujours su pourquoi à part que justement je ne pouvais peut-être pas autant dispo que ce qu’on attendait de moi, mais quand c’est ça, alors là, il n’y a pas de perte effectivement…
      gs bisous ma belle, j’ai du retard décidemment partout, mais j’essaie de venir te lire au moins ce soir. Passe une belle soirée ❤

  2. Et oui ma belle, moi aussi, j’ai vu des gens partir sans rien y comprendre, des gens se fâcher, me rejeter et avec le temps même si ca me fait toujours mal, j’ai appris que c’était leurs problèmes et pas le mien. Il arrive parfois des jalousies que l’on ne peut pas comprendre puisque ce ne sont pas les nôtres et parfois les rejets se trouvent là ou l’on a le plus donné…Et puis, il y a les autres, ceux qui au contraire sont là et le seront toujours. Ceux-là devraient prendre toute la place dans nos vies et les autres, ben qu’ils aillent ailleurs faire leur chemin et comprendre. Je t’embrasse.

    1. C’est important de ne pas se rejeter la faute sans arrêt, dans une relation il y a au moins 2 personnes et malheureusement, je crois que j’ai été fatiguée de me remettre en question et d’avoir eu la sensation que c’était à sens unique. Pour d’autres, c’était de ma faute, sans l’avoir voulu, du coup j’ai dit pardon et je suis partie. Et puis il y a ceux qui ne voulaient plus s’encombrer de moi et je suis partie en silence là. Mais chacun(e) son travail sur soi après. Et plus j’avance, moins je me justifie, sauf quand je réalise que j’ai pu blesser ou faire un truc de travers évidemment, parce que justement il y a la remise en question malgré tout, mais quand j’ai l’impression que quoique je fasse, ça cloche, je m’épuise et j’ai assez à faire à côté pour ne pas sombrer encore plus à cause de gamineries. Je préfère me concentrer sur ce qui est solide pour moi et ce que je peux rendre solide aussi pour les autres. Il y a des amies que je ne vois pas ou n’entends pas pendant 2-3 mois et d’un coup on organise quelque chose à faire, les conversations reprennent où elles étaient restées comme si le temps n’était pas passé et sans que je me casse la tête surtout et ça, c’est ce que j’appelle réellement l’amitié pour le coup. Parce qu’on est là s’il y a un souci, malgré le temps qui passe quand même et que tout est simple et si ça l’est moins pour telle raison, on en parle en adulte pour essayer de se corriger et on repart. Là ce sont des amitiés où j’arrive à être zen et ça fait du bien pour compenser le reste… Tu as bien raison, pour les autres, qu’ils aillent voir ailleurs si l’herbe est plus verte. Gs bisous ❤

  3. Oui, je suis d’accord, on est toujours deux dans la relation et moi aussi il m’arrive d’être fatiguée de me remettre en question et d’avoir en face quelqu’un qui utilise cette remise en question pour lui même. Le pire :  » excuse moi si je t’ai fait du mal  » et l’autre de répondre  » « je t’excuse ». j’étais convaincu qu’il allait me dire :  » moi aussi je m’excuse si je t’ai fait du mal » mais non pas du tout…soudain je me retrouvais dans le clan de la coupable unique qu’il excusait. J’ai tendance à prendre tout pour moi quand il y’a un problème et parfois je me dis qu’il arrive que l’autre pête un câble juste parce qu’il a vécu un truc difficile qui n’a rien à voir avec moi mais comme je suis toujours celle qui écoute et qui s’excuse, alors c’est moi qui prend et j’en ai un peu marre de cette position.Et puis un jour, j’ai aussi remarqué que j’ai tendance à être attirée par des gens souvent dépressif voir qui boivent un peu trop sans le savoir. ce sont souvent des gens avec une belle sensibilité à la base mais quand ils ne sont pas bien, ouille, ouille, ouille, ça chauffe et je tombe de haut, alors je fais un peu gaffe aux rencontres que je fais et je m’approche plus doucement. C’es dommage mais je ne veux plus servir de punching-ball. Bien sur il y a les autres, les inconditionnelles…heureusement qu’ils sont là !

    1. Quand on rajoute la mauvaise foi en plus et qu’on retourne la situation vers l’autre, c’est encore plus moche pour le coup… bref, à passer pour la menteuse et la méchante, je fuis perso. Si on me croit comme ça c’est qu’on ne me connait vraiment pas du tout et que tout ce que j’ai pu dire ou faire a été noyé. Et ce n’est pas faute de me remettre en question sans arrêt (même trop au point de m’épuiser moralement). C’est clos.
      Parfois il m’arrive de dire « excuse moi », l’air de dire « mais oui, tu as raison puisque quoique je dirai, j’aurai tort de toute façon alors autant s’excuser sans pour autant oublier… vues les remises en question permanente, je suis toujours du genre à dire désolée de toute façon parce que je crois que tout est de ma faute, même quand parfois ma bonne conscience émet des doutes, comme dans ce cas où l’autre personne dit « je t’excuse », mon réflexe est de me dire que la personne ne s’est pas forcément bien remise en question pour le coup. On se ressemble bien de ce côté là pour le coup. Fini le punching ball pour moi aussi, j’ai assez donné que ce soit de façon directe ou indirecte à cause de jalousie ou autre. Je vaux mieux que ça. Et je m’accroche aux inconditionnelles au maximum de ce que peut faire mon corps pour partager de bons moments (et les mauvais, parce que je suis du genre à débarquer chez quelqu’un en pleine nuit si je sais que ça ne va pas et que la personne me dit qu’elle a besoin d’aide, même si j’ai pris mon traitement et qu’il ne me fait pas avoir les idées claires au point de ne pas pouvoir me défendre si on venait à m’agresser entre chez moi et la personne, ou pire tomber raide parce qu’il commence à agir et qu’en bougeant, ce n’est pas forcément le top, ben je fonce… si on ne sait pas que je suis aussi ce genre d’amie -en l’ayant pourtant démontré-, on n’a rien à faire vers moi parce que c’est ma qualité principale pour le coup et celle qui est sans doute la plus visible cette foutue empathie qui m’a aussi noyée à plusieurs reprises à force de tout éponger… Je t’envoie de la douceur anti punching ball tiens. Je vais poser une question de blonde par contre lol j’ai voulu cliquer sur l’adresse de blog qui est indiqué quand on met les comm, mais ça m’indique que c’est vide, du coup est-ce que je peux te lire autre part ?? ❤ gs bisous

      1. Oh là là ma belle, si tu savais comme je suis nulle pour toutes les questions techniques. je ne touche à rien pour être sur de ne pas faire une connerie… C’est quoi  » les comm ». Bon, la seule chose que je peux faire c’est te donner mon mail : kathou1965@gmail.com bisous. prends bien soin de toi cet été. Il fait très chaud en ce moment à Marseille !

      2. Oh non ne t’inquiète pas, c’est moi qui prends des habitudes qu’il ne faudrait pas en raccourcissant les mots 🙂 C’était pour mon « commentaire » ^^ En fait je n’arrivais pas à accéder à ton blog, mais c’est résolu, j’ai eu un petit bug 🙂 Je vais pouvoir te mettre dans mes liens directement sur mon blog, ce sera plus pratique que de devoir passer par Hellocoton si je veux venir au moins vous lire, si j’ai assez d’internet sur mon téléphone.
        Les T° atteignent de sacrés plafonds oui, aujourd’hui on avait un vent très chaud qui était étouffant du coup. Je pars vers des T° plus basses, jeudi. Sauf si d’ici là les Landes font grimper les ° ^^ De gs bisous, toi aussi prends soin de toi ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s