Mes moments d'évasion

Balade autour de la Corniche – Défi fibro

Les défis fibro, c’est dire « merde » à la fibro en allant quelque part où je vais, c’est sûr, dépasser un peu mes limites (pas de trop non plus, ce n’est pas le but, si je reste couchée pendant 1 semaine après), mais c’est demander au corps d’aller plus loin et de mettre en gros les douleurs de côté et de se donner le droit de vivre, dit un peu plus tristement… En sachant que le prix à payer sera élevé, mais que le fait de l’avoir réalisé, prend le dessus. Au moins, je saurai pourquoi j’ai autant mal…. Ce matin, j’étais à 6, il y avait du soleil, il faisait même chaud et mon corps est un peu moins raide dans ces cas là, du coup, je me suis lancée le défi de faire un petit parcours sur la Corniche Kennedy, une route qui longe la mer sur 3kms et qui est formée comme un long banc, tout le long. Et en contrebas de celle-çi, se camouflent des ruelles, des anses, des recoins… et des tas d’escaliers :/

Le but était de faire ce chemin là :

pizap.com14305981614491

1,100 kms… On va rajouter le trajet depuis chez moi, aller retour et compter 2kms500 en tout. J’ai eu l’impression d’en avoir fait 10, du coup, j’étais déçue d’être autant fatiguée, arrivée à la moitié, mais j’ai pris plaisir à faire cette balade, profiter de la mer, des vagues et pour moi, le défi est relevé, parce que j’ai réussi ce que je souhaitais faire, même si j’ai dû parfois prendre des raccourcis.

1- Vallon des Auffes

C’est un petit port avec une 50taine de cabanons bien colorés. C’est plein de vie, il y a de nombreux petits restos tout le long, du coup, à cette période de l’année, çà commence à être animé. Une fois, j’avais vu des peintres aussi qui venaient s’inspirer des bateaux présents. « Auffe » est en fait une plante graminée « alfa », « auffo » en provençal et elle servait à faire les cordages, les filets de pêche etc… et le vallon tient son nom de cela. Au-dessus de lui, il y a 3 arches qui le relie du coup à la Corniche. On peut le voir dans le film « Immortel » avec Richard Berry.

3

Depuis la Corniche

8

 

 

 

 

2- L’Anse de Malmousque

La coquine se cache dans des ruelles. C’est aussi un petit port où on peut se baigner apparemment si on longe un peu davantage que je ne l’aie fait et qu’on s’installe sur les rochers. C’est calme, à l’abri du vent, j’irai la voir de plus près à nouveau, parce que j’ai manqué des choses à priori 🙂

 

En route pour l’anse de Malmousque
Une partie de l’anse, pour le reste, il faut voir la vidéo 🙂
Qu’est ce que çà sent bon !

 

3- Vallon de la fausse monnaie

Il y a plusieurs versions pour cette appellation, dont l’une que j’ai souvent entendue. Il aurait gardé ce nom depuis l’époque où des contrebandiers arrivaient par bateaux dans ce vallon et y faisaient des trafics en tous genres. Mais il aurait aussi été le coin de bandits qui volaient les gens qui étaient dans les diligences. Ils utilisaient les pièces de monnaie volées pour en faire des fausses, pour ensuite faire leur petit trafic. Bref, c’est le vallon de l’arnaque ^^ mais ce ne sont que des anecdotes qui donnent un côté mystérieux à tous ces endroits, parce qu’on se demande parfois d’où ils tiennent leur nom et que c’est intéressant de chercher la raison 🙂 Quand on voit tous ces petits endroits camouflés, on peut se dire que ce sont de belles cachettes et qu’elles l’étaient encore davantage sûrement pour tous les trafics du 19ème siècle 🙂

C’est çà que j’aime dans Marseille… La ville me rend curieuse de ce qu’elle a été et de son histoire passée pour en faire ce qu’elle est aujourd’hui et les vestiges dont on profite.

 

 

 

 

J’espère que cette petite balade (grande pour moi 🙂 ) vous aura plu. J’en ai fait un Vlog où on me voit un peu papoter, si çà vous dit de voir tout çà, un peu plus vivant.

Publicités

6 commentaires sur “Balade autour de la Corniche – Défi fibro

  1. C’est vraiment génial, parce que c’est quand même un bon petit morceau à faire à pied (je sais de quoi je parle, je travaillais dans ce coin il y a encore un an), pour moi qui suis en bonne santé, alors je ne peux que te tirer mon chapeau pour ta force de caractère (mon mari a la fibro, aussi). En tout cas merci pour la ballade, c’est toujours un vrai moment d’évasion dès que je revois Marseille)

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire 🙂 oui çà fait un bout, c’est surtout les escaliers et les ruelles en pente qui semblent doubler la distance, je pense ^^ mais c’est un beau coin, j’y habiterais bien j’avoue, un peu reculée de la Corniche, çà doit être sympa… je suis du côté du cours Gouffé de mon côté, çà me permet d’aller un peu partout, c’est bien situé 🙂 Je suis contente que tu aies pu t’évader en voyant le coin. Tu n’habites plus à Marseille ?
      Courage à ton mari 😦 et à toi aussi, parce que je sais que ce n’est pas simple de voir ceux qu’on aime souffrir… Bisous

  2. Bravo Delphine! Je suis heureuse que tu essaies de te dépasser,malgré tes douleurs qui sont, je l’imagine de grande contraintes…et que tu montres une envie d’aller de l’avant,bien que je sache que ce n’est pas facile, tu apprécies quand même les jolies choses de la vie. Belle ballade! Gros bisous de notre Paris tout gris sous la pluie!

    1. Merci ma belle Cristina, oui j’avais besoin de çà, moralement. Je me sentais à plat de ce côté là… je n’arrive plus à bouger depuis samedi, mais au moins, je sais pourquoi… et je regarde mes photos et la mer en me disant que j’ai bien fait d’y aller. La nature m’a toujours apporté beaucoup, c’est la seule chose qui ne changera jamais dans ma vie, du coup, c’est mon meilleur repère. Le plus solide… à moins qu’il y ait un ras de marée ou une grosse catastrophe, mais ma jolie mer sera toujours là… De gs bisous de Marseille où le temps joue aussi avec les nuages depuis hier :/

  3. Tu as vraiment un don pour la photo, c’est magnifique ! Et bravo pour ce défi, tu t’es dépassée et même si c’est épuisant tu as fait le plein d’énergie, soleil et beaux paysages ! plein de courage ma belle ❤

    1. Merci ma belle, c’est adorable. Je me suis souvent réfugiée derrière mes photos. Pendant que je regarde autour de moi et cherche à photographier, je ne pense pas à grand chose d’autre et bizarrement, plus je fatigue, moins les photos sont jolies, j’ai dû en jeter beaucoup sur la fin, comme si le coeur n’y était plus et que çà se remarquait sur la photo. Cà m’a achevée… mais comme tu dis, j’ai fait le plein et n’ai aucun regret. Je retournerai me réfugier dans la nature, dès que je serai remise sur pieds. De gs bisous, bon lundi ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s