Mes petits et grands bonheurs

L’atmosphérique et merveilleuse rencontre avec Marie Kléber

A l’Univers qui nous lie les unes aux autres malgré la distance…

Passer 3h avec Marie Kléber, c’est une immense parenthèse de vie, d’oxygène, de liberté, d’amitié à l’état pur. Des moments où on ne se casse pas la tête, parce que c’est simple, les mots sortent aussi facilement que sur le papier (enfin sur le clavier là ^^) et qu’est ce que ça fait du bien. 

J’avais peur qu’elle ne me reconnaisse pas, par rapport à ce que j’écris, parce que j’ai moins de pudeur ici que dans la réalité, protégée par la surface de l’écran. Et je suis capable de me mettre dans une coquille si je ne suis pas à l’aise. C’est loin d’être le cas avec Marie que j’ai moi-même reconnue à travers sa façon d’écrire. Cette sensation d’avoir toujours parlé avec elle, de la connaître depuis tellement longtemps. Et ce qui conduit à la simplicité des échanges, les mots sortent aussi libres qu’ici et c’est une bulle de bonheur quand on est prises dans le tourbillon de cet arc en ciel si lumineux. Parce qu’elle diffuse de la lumière dans un joli halo autour d’elle. 

J’ai pu mettre un visage et un regard sur ma jolie Marie qui est restée mystérieuse jusqu’au dernier moment 😉 

J’en suis à 4-5 passages du virtuel au réel (j’ai honte pour celles que j’ai oubliées sur le moment) et à chaque fois c’est magique, parce qu’on ne se trompe pas sur la personne, on la connait déjà et on sait comment elle va réagir. 

Mon joli carnet va abriter mes 3 petits bonheurs quotidiens pendant longtemps. Même si certains jours très difficiles à vivre, il faut creuser dans le bitume pour chercher loin. 

Message perso pour Marie : n’oublie pas qu’on est beaucoup à croire en toi pour tes projets et encore en double dose pour le plus monumental encore. Ne laisse personne t’atteindre. Ne laisse personne changer la magnifique personne que tu es. Et j’espère bien avoir l’occasion de recroiser ta route. J’ai souvent regardé notre photo pour me mettre du baume au coeur aujourd’hui. Je suis restée un moment devant le bus, juste partie à quelques mns de son départ, parce que j’ai toujours un pincement au coeur quand je vois des personnes que j’aime s’enfuir vers d’autres chemins du coup je pars moi-même avant de pleurer comme une madeleine (maintenant tu sais le grand mystère de mes larmes en plus et le vilain qui le long d’un couloir m’a bien eue ^^) de voir le bus partir au loin. Mais je t’ai ramenée chez moi, dans mon coeur, dans mon esprit, dans mes souvenirs de cette si belle rencontre. 

Je vous fais de gros bisous à tous les deux. Et des câlins Arlo (tu peux lui expliquer mon prochain mariage avec lui haha !) à ptit escargot ^^ Et puis je serai venue au bout d’un préjugé hier soir… une terrasse pleine ne veut pas dire que c’est un super endroit…. 😉 

Reviens vite ! on est au moins 3 à t’attendre et à qui tu manques déjà. Merci d’être celle que tu es 🙂 

A cette amitié si précieuse, avec les hauts et les bas de la vie. A la construction d’encore de nombreux souvenirs. 

 

Publicités

13 commentaires sur “L’atmosphérique et merveilleuse rencontre avec Marie Kléber

  1. Ton article me touche ! Avec Marie, c’est forcément une belle rencontre. Justement, moi qui suis novice , je me demande parfois si les blogueuses se rencontrent, si elles organisent des grandes soirées, des petits café… J’ai la réponse ! Merci

    1. Merci Kathou. J’ai rencontré plusieurs personnes que je suivais sur leurs blogs. Souvent de bien belles rencontres et aussi de très belles amitiés qui naissent au détour justement d’un premier pas au-delà de l’écran.

      1. C’est chouette tout ça ! Alors à Paris…J’y vais relativement souvent. C’est ma ville en fait même si je suis partie. Et si mon fils est accepté dans son école, alors, je crois que je vais y revenir encore plus souvent. Mais si tu as l’occasion de passer du coté de Perpignan, n’ hésite pas !

    2. Oh oui, de mon côté, grâce à mon blog j’ai rencontré 6 copinettes du coup avec Marie. Je me suis aperçue que j’avais vraiment oublié du monde. L’une d’entre elles habitait Martigues et on s’est vues souvent jusqu’à ce qu’elle déménage sur Poitiers. C’était ma 1ère rencontre et c’est même elle qui m’a appris à faire du roller et elle a été présente au moment où j’ai eu une rechute importante. Je n’ai jamais oublié ce qu’elle avait fait pour moi. On a partagé beaucoup de choses. 10 ans que je la connais, maintenant on est plutôt sur fb. Une autre copinette, pareil ça fait 10 ans, avec son mari et son fils, ils sont venus passer 3 jours chez mes parents, on en avait profité que je remonte une fois pour organiser tout ça. Et mes parents sont les 1ers à me dire souvent que ça leur ferait plaisir de les revoir tous les 3. Financièrement ça peut être compliqué malheureusement, mais je suis sûre qu’on se reverra et que ce sera toujours aussi magique 🙂 Une autre copinette était venue manger avec nous parce qu’elle habitait à 1h de train de chez mes parents. Une autre blogueuse habite Bordeaux, il y a 3 ans, on a profité que j’étais à Mimizan pour qu’elle vienne passer un après-midi avec nous. Et à chaque fois que je repars, j’ai 1h d’attente à la gare de Bordeaux, ça fait 2 ans qu’elle m’y rejoint pendant sa pause de midi et c’est comme si on s’était quittées la veille, comme si on reprenait nos conversations « réelles » de l’année précédente 🙂 Et j’espère bien ne pas m’arrêter là. J’ai parfois dit que si je gagnais au loto, j’organiserais un tour de France et de Belgique pour venir voir ces amies qui sont dans mon quotidien, pour le meilleur comme pour le pire. C’est précieux tous ces moments et très riches à mes yeux ❤ Si tu as l'occasion, n'hésite pas à le proposer en tout cas et je te le souhaite de pouvoir passer à travers l'écran 🙂 Gs bisous ❤

  2. moi aussi j’aimerai bien rencontrer marie ! un jour qui sait ? je ne suis pas surprise par tes mots en tout cas ! je ne te connais pas (encore) mais si tu es une amie de marie, tu dois être une belle personne !

    1. On ne doit jamais se dire en tout cas qu’on ne verra pas les personnes auxquelles on tient 🙂 La vie fait parfois bien les choses. Je n’imaginais pas voir Marie de sitôt parce que je ne suis pas forcément amenée à aller à Paris de mon côté et ça tombait bien qu’elle voit des amies autour de Marseille du coup ^^ Elle est à l’image de ces mots en tout cas oh oui 🙂 A bientôt au moins par écrit ^^ Je t’embrasse bien fort

  3. Oh Merci ma douce Delphine! Je suis tellement heureuse de t’avoir rencontrée en face à face. J’avoue que je t’ai bien retrouvée. Tu es à l’image de tes mots, vraie et courageuse, souriante et pleine de vie. Ces 3 heures sont passées à la vitesse de l’éclair. Merci d’avoir été là jusqu’au départ du car. Merci d’être toi et merci pour tous tes encouragements – tellement importants.
    Je t’embrasse bien tendrement. Prends soin de toi et souviens toi de ce moment pendant longtemps, surtout les jours creux où il faut creuse le bitume pour trouver des sourires à partager.

    ❤❤

    1. C’est pareil pour moi ma Marie et maintenant je peux t’imaginer bouger, regarder, parler, à travers tes mots par écrit et ça donne encore une autre dimension 🙂 C’est passé tellement vite c’est clair :/ Je suis contente que mon corps ait été assez dispo pour me faire venir, avec ses caprices, il est pire qu’un enfant parfois -souvent-. Je préfèrerais qu’il me demande des bonbons tiens lol 🙂 Passe un doux w-e, petit escargot va être content de te retrouver ce soir, il va t’en raconter des choses, prépare tes oreilles à être en forme ^^ je vous fais de gs bisous à tous les 2 ❤ Repose toi, je me doute que le début de semaine a été hard pour le coup…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s